Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeAFPL'épidémie de grippe s'invite pour les fêtes de fin d'année

L'épidémie de grippe s'invite pour les fêtes de fin d'année

gjfood

Paris (AFP) – L’épidémie de grippe saisonnière touche désormais neuf des treize régions de France métropolitaine, contre deux régions il y a une semaine, selon les autorités sanitaires.

Seuls les Hauts-de-France, les Pays de la Loire, la région Centre et la Corse restent en situation pré-épidémique, a expliqué Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire.

La maladie a dépassé le seuil épidémique (171 cas pour 100.000 habitants) au niveau national pour la première fois de la saison, avec 192 cas pour 100.000 habitants, et jusqu’à 299 cas en Bourgogne-France-Comté, la région la plus touchée, a précisé le réseau de surveillance Sentinelles dans son propre bulletin.

« Il faudra attendre le dépassement du seuil une deuxième semaine consécutive pour confirmer l’arrivée de l’épidémie de grippe » au niveau national, précise Sentinelles.

La majorité des virus grippaux observés sont de type A (H3N2), proches ou identiques à l’une des souches contenues dans le vaccin de cette année, selon Santé publique France.

Au cours de la semaine du 12 au 18 décembre, 239 personnes ont dû être hospitalisées pour la grippe suite à un passage aux urgences, soit deux fois plus que la semaine précédente.Ces personnes hospitalisées sont en majorité (57%) des personnes de plus de 65 ans. 

Depuis début novembre, 66 cas graves ont été admis en réanimation – dont 25 pour la seule semaine dernière – et quatre décès ont été déplorés, a précisé l’agence dans son bulletin hebdomadaire.

Chaque hiver, la grippe saisonnière – qui est due à un virus très contagieux -, touche entre 3 et 6 millions de personnes.Elle débute généralement en novembre ou décembre pour se terminer au début du printemps.

Lancée en octobre, la campagne nationale de vaccination se poursuit jusqu’à fin janvier.Elle s’adresse aux 11 millions de personnes âgées ou fragilisées par certaines maladies chroniques, ainsi qu’aux femmes enceintes qui peuvent se faire vacciner gratuitement.Neuf à 14 jours sont nécessaires pour être immunisé.

De son côté, l’épidémie de bronchiolite, qui a démarré fin novembre, se poursuit sur tout le territoire, a ajouté Santé publique France.

Au cours de la semaine du 12 au 18 décembre, le nombre d’enfants de moins de deux ans hospitalisés pour des cas de bronchiolite a progressé de 12% par rapport à la semaine précédente, avec près de 1.700 cas.Les visites de SOS Médecins pour cette maladie ont elles augmenté de 17% à près de 900.

L’épidémie de gastro-entérite continue aussi: en cinq semaines, près de 682.000 personnes ont consulté un médecin généraliste pour des symptômes de diarrhée aigüe.


Source: AFP
Comments
aircalin
Share With:
Tags