Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLes changements climatiques pourraient avoir raison du ski australien

Les changements climatiques pourraient avoir raison du ski australien

aircalin

Les stations de ski australiennes font actuellement face à un déclin à long terme en raison du réchauffement climatique réduisant l’enneigement, l’épaisseur de la couche neigeuse et sa persistance. Pour ne rien arranger, l’industrie de la neige artificielle est aussi en difficulté selon les scientifiques.

Les centres de ski devront désormais compter davantage sur les grosses chutes de neige comme le blizzard du week-end dernier – après un départ catastrophique de la saison – les précipitations plus faibles et plus fréquentes tendant à se raréfier.

Cette diminution est due à des températures plus chaudes plutôt qu’à des précipitations faibles, selon un rapport CSIRO du Bureau of Meteorology. Avec l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, la neige dans les régions à faible élévation comme au Mt Buffalo pourrait disparaître complètement en 2050. Une autre étude de 2015 a d’ailleurs révélé que l’épaisseur de la neige a chuté de 30 % entre 2000-2013 et 1954-1999.

« Nous craignons qu’à partir d’un moment, il ne neige plus du tout », a déclaré Tom Remenyi, chercheur à l’Antarctic Climate & Ecosystems Cooperative Research Centre.

Chercheuse à Melbourne University, Sonya Fiddes a mené une étude sur la tendance hivernale en Australie. Elle précise que les grosses chutes de neige se produiront toujours, mais que l’air plus chaud et les pluies empêcheront la poudreuse de perdurer.

D’un point de vue industriel, Colin Hackworth, directeur général de l’Australian Ski Areas Association, a souligné que « s’il n’y a pas de neige, il n’y a pas de business ». Les difficultés vont probablement s’intensifier puisque les canons à neige sont moins efficaces en raison de l’humidité élevée qui réduit la production de neige artificielle de 70 % selon le Dr Remenyi.

Pour finir, l’environnement aussi est touché. Par exemple, selon le NSW Nature Conservation Council, les opossums pygmées — une espèce en voie de disparition qui vit sur les zones enneigées — ont vu leur territoire se réduire pour atteindre un maigre 10 km².

Source : smh.com.au

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
multifocus
Share With: