fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLes jihadistes de l'Etat Islamique appellent à tuer des Australiens
Nine Broadcast

Les jihadistes de l'Etat Islamique appellent à tuer des Australiens

NCT

L’organisation Etat islamique a lancé lundi un appel à ses partisans à tuer des citoyens, notamment Américains,Français, Australiens ou des pays formant la coalition internationale mise en place pour combattre le groupe jihadiste en Irak et en Syrie.

« Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen –en particulier les méchants et sales Français– ou un Australien ou un Canadien, ou tout (…) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l’État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n’importe quelle manière », a déclaré Abou Mohammed al-Adnani, le porte-parole de l’EI, dans un message publié en plusieurs langues.

Les Etats-Unis et la France sont les deux pays qui ont jusqu’à présent mené des frappes aériennes en Irak sur des positions de l’EI, un groupe qui a déclaré en juillet un « califat » à cheval sur la Syrie et l’Irak, dont ils contrôlent de larges secteurs.

Un expert du Centre mondial de recherche sur le terrorisme, le professeur Greg Barton, dit qu’il est préoccupé par la façon dont ce message pourrait être perçu. «Je suis très, très inquiet à propos de la force de persuasion de ce message auprès des jeunes, notamment les jeunes Australiens. La donne a changé, la zone de conflit pourrait s’étendre partout dans le monde. Je pense que nous allons au devant de beaucoup de complications…  »

Plus de sécurité et moins de liberté

Le ministre de la Justice et son homologue de l’opposition ont rejeté les suggestions laissant penser que les raids anti-terroristes menés la semaine dernière étaient une sorte de manoeuvre politique.L’objectif aurait été d’obtenir le soutien de la population aux actions militaires de l’Australie en Irak.

S’adressant au parlement pour la première fois depuis les grands raids antiterroristes de la semaine dernière à Sydney et Brisbane, le Premier Ministre Abbott a déclaré que le gouvernement ferait « tout ce qui est possible » pour maintenir la sécurité des Australiens. Mais il a ajouté que la vigilance aurait un coût.

« Malheureusement, pendant un certain temps, les Australiens devront supporter plus de sécurité et accepter les inconvénients que cela va engendrer. L’équilibre délicat entre la liberté et la sécurité va en effet devoir se déplacer. Il sera donc en effet interdit de voyager dans certaines zones définies comme étant « zone à risque terroriste» sans montrer pattes blanches.

Nos lois sont en cours de modification. D’une part, ce sera une infraction d’être dans une zone désignée, par exemple, Raqqa en Syrie, sans une bonne raison. Le seul endroit sûr pour ceux qui ont participé aux combats aux côtés des terroristes est dans une prison à sécurité maximale. Nous allons également créer de nouvelles lois qui seront plus difficile de contourner sur des points de détails afin de sauver les vies de nos concitoyens.

C’est un petit prix à payer pour sauver des vies et préserver le tissu social d’une nation ouverte, libre et multiculturelle», a expliqué M. Abbott au Parlement.

Les lois pour renforcer le pouvoir des agences de sécurité seront débattus par le Sénat ce mardi matin.

Sources:AAP, SMH, NBC, Channel 9 – Credit photo: Printscreen Today Channel 9

Comments
franckprovost
Share With: