Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLes ouvriers en grève face à un nouveau code de construction
http---prod.static9.net.au-_-media-2017-06-20-12-06-20617rallyart1.ashx?w=603

Les ouvriers en grève face à un nouveau code de construction

franckprovost

Des dizaines de milliers de salariés sont descendus dans les rues de Melbourne et de Sydney pour exprimer leur mécontentement concernant un nouveau code de construction.

Le Syndicat de la Construction, de la Foresterie, de l’Exploitation Minière et de l’Énergie (Construction, Forestry, Mining and Energy Union (CFMEU)) ont prévenu le gouvernement de l’État du Victoria de faire attention aux syndicats s’il souhaite éviter des dysfonctionnements sur les grands projets d’infrastructure.

John Setka, porte-parole du CFMEU, a affirmé aujourd’hui devant des milliers d’ouvriers présents devant Trades Hall à Melbourne que l’administration a besoin de privilégier les travailleurs locaux. « Il faudra sûrement attendre Skyrail (projet de train 9m au-dessus du sol, ndlr) plus longtemps que prévu. La coopération des syndicats est primordiale pour finir le projet à temps » précise-t-il.

Il a accusé le gouvernement de remplir les chantiers d’ouvriers anti-syndicalistes, préférant engager des immigrants en situation illégale ou des personnes munies d’un visa 457.

Les syndicats affirment que 100 000 ouvriers à travers le pays protestent actuellement aux côtés de la CFMEU, dont 20 000 à Melbourne. Les manifestants ont bloqué les routes dans le CBD de Sydney, leur défilé commençant à Belmore Park avant de se diriger vers la City.

Cette manifestation contre la réintroduction de l’Australian Building and Construction Commission (ABCC), les changements apportés au code de construction, les possibles restrictions budgétaires et la diminution des droits des travailleurs. Selon Mr. Setka, « l’ABCC ne s’intéresse qu’aux aspects politiques et va à l’encontre des syndicats, en s’alliant à des compagnies corrompues telles que Boral. »

Selon Luke Hilakari, membre du Victorian Trades Hall Council, 330 ouvriers ont péri la dernière fois que l’ABCC tenait les rênes.

Source : 9News

Comments
nbarney
Share With: