Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLes touristes avertis d’une possible éruption du Mt Agung à Bali
mont Agung

Les touristes avertis d’une possible éruption du Mt Agung à Bali

rugby

L’Autralie a publié un avertissement à l’attention des voyageurs à destination de Bali, alors que des experts craignent une éruption prochaine de l’énorme volcan de l’île, le Mont Agung.

Des centaines de secousses quotidiennes agitent le volcan et selon le vulcanologue Devy Kamil Syahbana, l’un des plus réputés de cette région du monde, le risque d’éruption ne cesse de croître jour après jour. D’après lui, les touristes devraient se préparer à cette éventualité. En effet, la conséquence la plus immédiate d’une éruption serait sans doute la fermeture de l’aéroport. Le ministère australien des Affaires Etrangères et du Commerce recommande d’ailleurs aux voyageurs à destination de Bail de se rapprocher de leur compagnie aérienne ou tour operator.

Les appareils de sismologie ont enregistré 676 secousses pour la seule journée de jeudi, causées par le magma qui pousse à travers les roches profondes sous la montagne. C’est lorsqu’un passage se dégage qu’un petit tremblement de terre se produit. Ces secousses de plus en plus rapprochées sont indicatives d’une possible éruption. Les experts ne peuvent malheureusement pas prédire avec certitude si l’éruption aura lieu, et encore moins son ampleur.

Des centaines de Balinais ont d’ores et déjà quitté leurs villages à flanc de volcan pour s’éloigner. Bien que les vols ne soient pas encore affectés, une zone d’exclusion a été mise en place autour du volcan avec des conséquences sur les visites et les randonnées organisées.

A ce stade, il n’est pas utile de paniquer mais la vigilance reste de mise, rappelle le Dr Syahbana qui surveille le Mont Agung depuis une station d’observation à environ 12km du cratère. Selon lui, il n’y a pour l’instant pas de certitude que le volcan va effectivement entrer en éruption — il se peut que le magma s’épuise et que la crise cesse. Pour autant, il conseille aux touristes de se préparer à changer leurs plans.

La dernière éruption remonte à 1963 et avait fait environ 1000 victimes — il s’agissait alors d’une éruption majeure de 5 sur l’échelle d’explosivité volcanique (qui en compte 8), plus importante que toutes les éruptions enregistrées en Indonésie ces dernières années.

Source : www.abc.net.au


>>> Suivez-nous sur Facebook
>>> Abonnez-vous gratuitement à la newsletter du Courrier Australien

 

Comments
multifocus
Share With: