fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLes urgences du New South Wales totalement surchargées
emergency

Les urgences du New South Wales totalement surchargées

NCT

 

Selon les dernières données, les services d’urgence du New South Wales enregistrent un nombre record de patients. A tel point que les médecins et les infirmières sont totalement dépassés et se battent tous les jours pour arriver à soigner le plus grand nombre de patients.

 

Les hôpitaux tiennent bon malgré la surcharge de patients

 

Cependant, les hôpitaux restent performants : les chiffres sont encore stables malgré l’augmentation considérable du nombre de patients. Malgré cela, les employés des hôpitaux souffrent de ces mauvaises conditions de travail, qui engendrent stress et fatigue. Ce phénomène est particulièrement présent à l’Ouest de Sydney – selon l’Association Médicale Australienne du New South Wales –

 

Des chiffres en augmentation

 

Il y a 5 ans, les services d’urgence du New South Wales accueillaient environ 450 000 patients par trimestre, aujourd’hui, les chiffres s’élèvent à 700 000 patients par trimestre. Le dernier rapport enregistre notamment 684 740 patients entre octobre et décembre 2016, soit une augmentation de 20 000 patients par rapport au même trimestre de 2015.

De plus, les hôpitaux ont enregistré une hausse des patients “en situation critique” – c’est à dire des patients entre la vie et la mort, le plus souvent victimes d’arrêts cardiaques ou respiratoires –

Un tiers des patients “en situation critique” attendent en moyenne plus longtemps que les 10 minutes recommandées pour commencer le traitement, et environ 30% des patients en “situation très critique” n’ont pas pu commencer leur traitement à l’heure – soit minimum dans les 30 minutes –

 

“Les gouvernements libéraux et nationaux n’ont pas su éviter la crise”

 

Les différents partis politiques n’ont pas tardé à exprimer leurs réactions face à ces chiffres désastreux. Walt Secord, du Parti travailliste australien, a déclaré que le système hospitalier de l’Etat n’avait pas su éviter les crises sous les différents gouvernements libéraux et nationaux.

Il ajoute : “Les patients attendent l’ambulance, puis ils attendent à l’extérieur du service d’urgence, puis ils attendent un lit, et enfin ils doivent quitter leur lit pour le laisser à d’autres patients…”

 

Cependant, de nettes améliorations ont été observées dans le domaine des interventions chirurgicales non urgentes : 96,3% d’entre elles sont effectuées dans les temps, soit une augmentation de 1,5% par rapport au même trimestre de l’année précédente.

 


Source : www.smh.com.au

Comments
NCT
Share With: