Il n’aura pas fallu une semaine pour que l’arbre planté par Emmanuel Macron et Donald Trump dans le jardin de la Maison-Blanche ne disparaisse. Lors de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel, plusieurs médias ont constaté la disparition du chêne offert par le président français.

Mais pourquoi l’arbre a-t-il bien pu être déjà retiré ?

Une source de l’Élysée, contactée par le Huffington Post, explique au média français que l’arbre devait terminer sa phase de quarantaine. La douane américaine impose en effet une période de quarantaine pour les plantes, les graines et les terres importées de l’étranger, afin d’éviter la propagation de maladies mais également d’espèces invasives.

Qu’Emmanuel Macron se rassure, le chêne planté dans le jardin de la résidence du président américain ne provoquera pas d’incident diplomatique.

L’arbre planté avait donc tout d’abord une fonction symbolique.

En signe d’amitié entre les deux pays, Emmanuel Macron avait décidé d’offrir aux Etats-Unis un chêne issu d’une forêt du nord de la France, où sont morts 2000 Marines lors de la Première Guerre mondiale.

Le chêne planté par Emmanuel Macron et Donald Trump déjà retiré.