Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuMalcolm Turnbull: “l’Australie reste dans l’Accord de Paris”
trump

Malcolm Turnbull: “l’Australie reste dans l’Accord de Paris”

 

Hier, le Président des Etats-Unis, Donald Trump, a annoncé son retrait de l’Accord de Paris sur le climat. Un accord historique, signé en décembre 2015 et voulu par Barack Obama. Pendant la campagne présidentielle, Trump avait déjà annoncé qu’il pourrait se retirer de l’Accord de Paris, souhaitant protéger les emplois américains. C’est chose faite.

Les réactions des principaux leaders mondiaux ne se sont pas faites attendre. Le Président de la République française, Emmanuel Macron, a déclaré en anglais sa volonté de préserver cet accord coûte que coûte.

 

Il a invité tous les Américains, chercheurs, scientifiques, entrepreneurs, qui oeuvrent pour l’avenir de la planète à se rendre en France et il a déclaré qu’ils seraient toujours les bienvenus. Il a terminé son discours en pompant le fameux slogan de Trump, « Make America great again » est devenu dans la bouche de Macron “Make our planet great again”, clin d’oeil cinglant.

En Australie, le Premier ministre Malcolm Turnbull a également réagit à la décision de Donald Trump. Il a déclaré que l’Australie resterait dans l’Accord. “Cet accord est dans notre intérêt”, a t-il déclaré lors d’une visite officielle à Singapour.

Il a ajouté qu’il n’était pas surpris pas la décision de Donald Trump. “C’est une véritable déception. Nous aurions préféré que les Etats-Unis restent dans l’Accord”.

 

Le Parti travailliste australien a également qualifié sa décision de “décevante”. Tandis que le Parti écologiste – the Greens – est allé plus loin, traitant Donald Trump de véritable “criminel du climat” qui mériterait de devenir “le paria du monde”.

Sur Tweeter, le leader du parti écologiste, Adam Bandt, a déclaré que “Trump vient tout juste d’insulter notre sécurité et notre mode de vie”.

 

Le Ministre de l’environnement, Josh Frydenberg considère que l’Accord de Paris est encore utile, avec 190 pays signataires, dont 146 l’ayant ratifié, il reste majeur et permettra d’aider à sauver la planète, et ce malgré le retrait des Etats-Unis. Il a assuré que 70% des émissions de gaz à effet de serre du monde sont produites par les autres pays signataires de l’Accord de Paris. Cet accord n’a donc pas été signé en vain. 

Plusieurs membres de la Coalition ont déclaré que l’Australie devrait opter pour une sortie de l’Accord de Paris, considérant le retrait des Etats-Unis. Mais le Parti Travailliste s’est vu rapidement rassuré par les déclarations du Ministre de l’environnement.

 

 

Comments
AFSydney
Share With: