fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUMelbourne International Jazz Festival : 7 concerts à ne pas manquer 
MIJF2018

Melbourne International Jazz Festival : 7 concerts à ne pas manquer 

NCT

Le grand rendez-vous jazzistique de Melbourne revient cette année du 1er au 10 juin avec une vingt-et-unième édition qui explore comment le jazz et les autres courants musicaux se sont influencés réciproquement. On pourra donc écouter du classique, du hip-hop, du funk ou même de l’électro sur une centaine de concerts interprétés par 400 artistes australiens et internationaux. Pour vous y retrouver, Le Courrier Australien a demandé au pianiste Alexander Nettelbeck* de nous guider dans les méandres de cette programmation. Voici ses sept immanquables.

1/ Maceo Parker le 3 juin à 7.30 pm à Hamer Hall

Le saxophoniste de légende vient à Melbourne pour un hommage exceptionnel à Ray Charles, dont le musicien est fan depuis toujours. Pour ce concert événement, il sera accompagné par le groupe The Meltdown et les choristes The Raelettes. Pour rappel, Prince, James Brown, George Clinton ou les Red Hot Chilli Peppers ont tous fait jouer Maceo Parker à leurs côtés, ce qui vous donne une idée du niveau. Ce sera du lourd, du très lourd.

2/ Christian McBride les 9 et 10 juin à 7 pm et 9.30 pm au Jazzlab

MIJF 2018_Christian McBride’s New Jawn_Credit – Chi_Modu_preview

Une autre superbe tête d’affiche avec ce jazzman de renom qui fait ses premiers pas en Australie. Considéré comme « l’un des meilleurs contrebassistes du monde » selon le New-York Times, il a notamment gagné cinq Grammy Awards… en toute simplicité. Géant du jazz contemporain, il a accompagné Sonny Rollins, Diana Krall ou Sting. Ici, A Melbourne, il présente sa nouvelle formation New Jawn avec Josh Evans à la trompette, Markus Strickland au saxophone et Nasheet Waits à la batterie.

3/ Gretchen Parlato le 2 juin à 7.30 pm au Melbourne Recital Centre

Une belle voix comme il en émerge une fois tous les vingt ans, paraît-il. Connue pour la maîtrise et les variations subtiles de son instrument vocal, elle déploie un phrasé joyeux et nuancé pour accompagner une musique aux consonances brésiliennes ou africaines. Herbie Hancock a lui-même salué « une chanteuse avec une profonde et presque magique connexion à la musique. »

4/ Madeleine Peyroux le 10 juin à 7.30 pm à Hamer Hall

Héritière des grandes voix du blues, telle Billie Holiday, Peyroux interprète les grands standards tout comme ses propres compositions, dans un style qui mêle folk, country et gospel. Pour ses débuts à Melbourne, elle reprendra, entre autres, des titres de Leonard Cohen, Bob Dylan ou Ray Charles. Une belle soirée de clôture en perspective !

5/ Terri Lyne Carrington les 2 et 3 juin à 7 pm et 9.30 pm à Jazzlab

MIJF 2018_Terri Lyne Carrington and Social Science_[no photo credit supplied]_previewBatteuse d’exception, compositrice et leader de son propre groupe, Carrington a multiplié les collaborations prestigieuses, jouant aux côtés de Joni Mitchell, Stevie Wonder mais aussi Stan Getz, Al Jarreau ou Wayne Shorter. Militante contre le racisme, le sexisme et toutes formes de barrière, elle a fondé un ensemble 100% féminin : Mosaic Project. A Melbourne, elle proposera des compositions « slow funk » aux influences jazz indie, rock et classique contemporain avec son nouveau groupe Social Science.

6/ The Emma Gilmartin Quartet le 2 juin à 7.30 pm et 9 pm au Lido Jazz Room

Un groupe 100% australien cette fois, avec la belle voix de Gilmartin, formée aux Victorian College of the Arts à Melbourne. Son premier album, celui qui l’a lancée, a été réalisé avec le célèbre pianiste Tony Gould. Depuis, elle continue d’enregistrer et de se produire en concert, notamment avec le groupe a cappella Coco’s Lunch.

7/ The Others le 9 juin à 7.30 pm à Melbourne Recital Centre

MIJF 2018_The Others_[no photo credit supplied]_previewUn nom étrange pour un groupe qui réunira trois pointures du jazz en Australie : le trompettiste James Morrison, Paul Garwosky au piano et Kram à la batterie. Attendez-vous à de grosses surprises pour cette formation détonante qui laissera largement sa place à l’improvisation et qui s’est déjà fait remarquer au Wangaratta Jazz & Blues Festival 2017.

Valentine Sabouraud

Pour en savoir plus, le programme complet du Melbourne International Jazz Festival est là.

Légendes photos : 1/ Maceo Parker 2/ Christian McBride par (C) Chi Modu 3/ Terri Lyne Carrington 4/ The Others 5/ Alexander Nettelbeck (ci-dessous). 

alex_nettelbeck

* Alexander Nettelbeck est un musicien francophile, de formation jazz et classique, avec qui nous avons déjà parlé ici. Pianiste, compositeur et producteur, il est notamment membre du New Impromptu Quartet en résidence à l’Alliance Française – où il est d’ailleurs partenaire des Jazzy Jeudi. Vous pourrez l’écouter à l’Institut Culturel Italien où il jouera avec le violoniste Davide Monti le 31 mai prochain dans « Transforming Baroque ». Il se produira ensuite avec son quartet à la Fête de la Musique à Eildon Mansion le 21 juin, puis au Lido Jazz Room le lendemain.



N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: