fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUMelbourne : Peut-on se baigner sans risque dans la Yarra River ?
melbourne-city-18

Melbourne : Peut-on se baigner sans risque dans la Yarra River ?

franckprovost

Après avoir remporté l’Australian Open en 1992, Jim Courier s’est jeté dans la Yarra River pour fêter sa victoire. Il a été malade pendant une semaine.

Faut-il en déduire qu’on ne peut pas se baigner dans la Yarra River ? La réponse n’est pas si simple.

 

L’effet délétère de l’installation des colons

La Yarra River coule sur 242 kilomètres, depuis les Yarra Ranges. Ses eaux ont alimenté le peuple Wurundjeri pendant des milliers d’années, avant l’arrivée des colons européens. En 1835, c’est à son embouchure avec l’océan Indien, dans la baie de Port Phillip, que ces derniers décident de fonder Melbourne.

Malheureusement, l’installation des colons a modifié à jamais les eaux de la Yarra River. Dès 1880, certains ont commencé à s’inquiéter du fait que les nombreuses industries et tanneries déversaient illégalement leurs déchets dans la rivière. Un article publié en 1887 dans le journal The Argus rapporte le cas d’un homme dont le chien, après avoir sauté dans la rivière pour rapporter un bâton que son maître avait jeté, était mort sur le coup en ressortant de l’eau.

La qualité déplorable des eaux de la Yarra River ne dissuadait pas tout le monde pour autant : chaque année à partir de 1913 et pendant plusieurs décennies, des centaines de personnes se jetaient à l’eau pour la Race to Prince’s Bridge. Même le célèbre artiste escapologiste Harry Houdini y a plongé en 1910, dûment enchaîné et menotté — un attirail finalement moins dangereux que l’eau polluée.

 

Une qualité de l’eau inégale

Sur le strict plan de la législation, il est interdit de se baigner près du CBD, dans toute la portion située au sud de Gipps Street à Abbotsford, à l’est de Melbourne. En effet, celle-ci est réservée aux bateaux.

En théorie, on peut nager partout ailleurs dans la Yarra, depuis sa source jusqu’à Abbotsford. Pour autant, peut-on piquer une tête sans risque ?

Le Melbourne Water et l’Environment Protection Authority analysent l’eau de la Yarra River chaque semaine entre janvier et mars. La qualité des eaux est évaluée d’après la concentration en E.Coli — une bactérie présente dans le tube digestif des hommes et des animaux. Au-delà de 500 E.Coli pour 100ml, l’eau est déclarée impropre à la baignade : elle correspond à un risque de 5% de contracter une infection.

Les analyses sont effectuées en quatre points de la Yarra River : Launching Place, Healesville, Warrandyte et Kew.

D’après les résultats des cinq dernières années, Warrandyte, au nord-est de Melbourne, est l’endroit le plus sûr pour se baigner sans risquer de tomber malade — l’eau n’a été déclaré impropre à la baignade qu’une fois au cours de la saison passée. Par contre, Launching Place est à éviter : la concentration en E.Coli a dépassé le seuil critique 5 fois en 2018, 15 fois sur les cinq dernières années.

 

Plusieurs facteurs de risque

Il est en outre recommandé de ne pas se baigner dans les 48 heures suivant des fortes pluies. En effet, les égouts de Melbourne sont anciens et imparfaits. En cas de fortes précipitations, ils peuvent déborder dans le système d’évacuation des eaux de pluie, qui se déverse lui-même dans la rivière.

A Healesville et Launching Place, où la qualité de l’eau est parfois plus mauvaise qu’à Kew, ce sont les fosses septiques qui posent problème en contaminant la rivière.

Plus près de la ville, on trouve un autre facteur de pollution : les vélos. Récemment, près de 80 ont été récupérés au fond de la Yarra River lors d’une opération de nettoyage. La plupart sont des oBikes — l’équivalent des Vélib pour Melbourne. On estime qu’il en subsiste des centaines encore immergés. La peinture et le caoutchouc des vélos, en se dégradant, risquent à terme de polluer la rivière.

Même lorsque la qualité de l’eau est bonne, se baigner dans la Yarra River peut s’avérer fatal. Entre 2002 et 2017, 37 personnes s’y sont noyées. Pour la majorité (87%), il s’agissait d’hommes, ayant pour la plupart entre 25 et 34 ans. Dans 73% des cas de noyade, l’alcool a joué un rôle.

Alors oui, vous pouvez bel et bien vous baigner sans risque dans la Yarra River, mais seulement si vous vous trempez au nord d’Abbotsford, après plusieurs jours sans pluie et en ayant vérifié la qualité de l’eau… et à condition que vous ne soyez ni ivre, ni en train de pédaler sur un oBike !

 

Source : abc.net.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: