Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuMessagerie instantanée Facebook pour les entreprises

Messagerie instantanée Facebook pour les entreprises

nbarney

Facebook a annoncé une restructuration majeure de son service de messagerie Messenger afin de permettre au public de discuter en ligne avec des entreprises directement via l’application.

Grâce à Messenger Platform 2.2, ces compagnies pourront utiliser un service de chat en direct sur leur propre site Internet pour fournir des conseils ou des services. Les clients pourront ainsi discuter comme s’il s’agissait d’un chat avec leurs amis sur n’importe quel support, et pourront également conserver l’historique de la discussion.

Stan Chudnovsky, chef de projet de Facebook Messenger, a déclaré que cette méthode pourrait briser la barrière entre « les pages blanches » pour les contacts personnels et « les pages jaunes » pour les entreprises.

« Si vous y réfléchissez, le public a tendance à ne plus téléphoner pour un oui ou pour un non. Personne ne veut rester en ligne des heures ou donner des informations personnelles à haute voix. De ce point de vue, il est alors normal de passer au service de messagerie en ligne. »

La plateforme a été lancée ce 7 novembre avec des entreprises comme Air France, la compagnie aérienne néerlandaise KLM, et Argos et Aviva d’Angleterre. D’autres sociétés peuvent également rejoindre une liste d’attente pour profiter de ce service, qui permettra d’envoyer des newsletters, des alertes, de partager des vidéos et autres.

Cependant, M. Chudnovsky a souligné que le système n’a pas été conçu pour remplacer la base de données interne des compagnies, mais bien pour améliorer leur service. Il a également rassuré le public en expliquant que cette nouvelle technique ne présente aucun risque pour les consommateurs.

« Nous n’utilisons pas ces conversations pour envoyer des publicités ciblées. Nous avons créé ce système pour améliorer l’expérience des consommateurs. Avoir toutes vos conversations sur une seule page sera bien plus pratique. »

Pour finir, M. Chudnovsky a indiqué qu’il était surpris que des compagnies australiennes ne se soient pas encore manifestées pour profiter de ce service, car le pays est un bon terrain d’essai dû à sa « pénétration importante » de l’application dans la population.

« Vous les gars, vous vivez dans le futur. Nous lançons beaucoup de choses sur le marché australien avant même de les proposer ailleurs. Ce concept, nous savons qu’il est attendu par les entreprises. Il ne s’agit plus de dire « Ah ! oui, testons-le » mais plutôt « Construisons-le pour en faire profiter tout le monde. » »

 

Source : news.com.au

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Jetez un œil à notre Instagram : https://www.instagram.com/lecourrieraustralien/

Comments
multifocus
Share With: