Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuMissile coréen: quelles conséquences pour l’Australie ?

Missile coréen: quelles conséquences pour l’Australie ?

aircalin

La menace nord-coréenne suscite des inquiétudes de la part du gouvernement australien suite aux tensions s’aggravant entre les États-Unis et la Corée du Nord qui affirme que ses missiles balistiques sont capables de toucher « n’importe quel pays du monde ».

Après que Kim Jong-un ait menacé l’île américaine du Pacifique Guam, les anciens Premiers ministres Tony Abbott et Kevin Rudd ont exigé des améliorations urgentes de la défense antimissile de l’Australie, en particulier dans le nord du pays.

Ce mardi, les médias contrôlés par l’État de la Corée du Nord ont publié des images de Kim Jong-un examinant des plans d’attaque contre l’île de Guam, une île du Pacifique accueillant une base militaire américaine.

Guam se situe à moins de 3500 km de la Corée du Nord. Cependant, il semblerait que les missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) construits par l’État coréen pourraient avoir une portée de plus de 8000 km, ce qui signifie que certaines villes de l’Australie et les régions du centre sont à portée de cet arsenal.

Lors d’une interview avec Fairfax Media ce mardi, M. Abbott a souligné que « nous devrions être capables de nous défendre en cas d’attaque ».

Cependant, Euan Graham, directeur du programme sécuritaire international de Lowy Institute, a déclaré que si les missiles sont capables de voyager sur une telle distance, toute l’Australie est en danger.

Suite à ces remarques, M. Abbott et M. Rudd ont réclamé un système antimissile, similaire au système THAAD de l’Amérique capable de détruire les missiles aériens et qui a été développé à Guam, en Alaska, à Hawaii et en Corée du Sud ces derniers mois.

Mais le ministre de la Défense Christopher Pyne a rejeté cette idée considérée comme « complètement absurde ». Selon lui, ce projet coûterait des milliards de dollars et des années de construction. De plus, ce système serait apparemment inutile contre les missiles intercontinentaux à longue portée. Les experts de la Défense ont également expliqué que le dispositif ne pourrait pas couvrir toute l’Australie.

 

Source : 7news

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
franckprovost
Share With: