fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuMorisset Park : des touristes attaqués par des kangourous accros aux carottes
9716828-1x1-340x340

Morisset Park : des touristes attaqués par des kangourous accros aux carottes

gjfood

Ils ont beau être l’icône mignonne et chérie de l’Australie, des kangourous, affamés de carottes, ont attaqué des touristes à Morisset Park.

Récemment de nombreuses attaques de kangourous ont été recensées dans le lieu le plus populaire du New South Wales pour apercevoir les célèbres marsupiaux. Accessible en moins de deux heures en train depuis Sydney, l’endroit est devenu un repère à touristes souhaitant prendre des selfies avec ces animaux d’apparence mignonne et craintive.

Pour les approcher au plus près afin d’obtenir leur parfait cliché Instagram, les visiteurs nourrissent les kangourous de carottes. Sauf que les animaux, habitués à voir 2000 touristes par semaine leur donnant carottes, morceaux de pain, chips et biscuits, ne sont plus du tout effrayés par l’Homme. Certains ont même développé un comportement agressif et s’attaquent à des visiteurs leur tendant de la nourriture contraire à leur régime alimentaire.

Shane Lewis, conduit les touristes en bus depuis la station de train de Morisset. Il est le premier témoin de ces attaques : « Tous les jours, des personnes se font frapper et griffer par les kangourous. Une femme a même dû recevoir 17 points de suture du cou jusqu’à l’œil. »

9716730-3x2-700x467

La blessure d’un homme après avoir été griffé par un kangourou.

Andrew Daly, soigneur à l’Australian Reptile Park, explique que les touristes, en ramenant de la nourriture extérieure, ont rendu les kangourous addicts et donc agressifs. « S’ils voient une carotte et qu’ils ont auparavant été nourris une centaine de fois comme ça, alors ils vont venir et la prendre. A ce moment-là, ils peuvent devenir dangereux en utilisant leur griffes, leurs pattes avant et leur queue. »

Les carottes, aussi mauvaises que le chocolat pour la santé des kangourous 

Le conducteur de bus, Shane Lewis, essaye de prévenir les touristes des potentiels dangers. Mais selon lui, il faudrait développer des campagnes d’informations pour que les visiteurs arrêtent de nourrir les animaux avec n’importe quels aliments. « J’ai déjà vu des personnes donner des hamburgers de chez McDonalds ou KFC aux kangourous. C’est n’importe quoi ! Il n’est pas étonnant qu’ils deviennent agressifs si on bouleverse totalement leur régime alimentaire. »

9716814-3x4-340x453

Malgré les panneaux d’interdiction, les visiteurs continuent de nourrir les kangourous.

Et ne vous méprenez pas : si vous pensez que les carottes sont plus saines pour ces animaux, c’est faux. « Elles sont, d’une manière différente, tout aussi mauvaises pour eux », explique M. Daly. « Les carottes sont très riches en sucre pour les kangourous. Les conséquences sur leur santé sont équivalentes aux effets du chocolat pour l’Homme. » Le soigneur précise également qu’en plus de les faire grossir et de les rendre agressifs, la nourriture toxique peut aussi faire apparaître des maladies mortelles chez ces bêtes.

Le député local, Greg Piper, s’est emparé de la question et l’a portée jusqu’au Parlement du NSW. Il exclut l’idée d’une fermeture du parc, devenu depuis quelques années la plus grande attraction touristique autour du lac Macquarie. M. Piper souhaite en revanche développer les panneaux de prévention dans différentes langues et renforcer la présence des gardiens afin de mieux informer les touristes.

Source : www.abc.net.au

 


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
nbarney
Share With: