Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuNouveau record de collecte de fonds pour le Sydney French Open
Attachment-1 (1)

Nouveau record de collecte de fonds pour le Sydney French Open

aircalin

Les 7 et 8 octobre derniers, le Sydney French Open a récolté une somme record de plus de 11 000 dollars (+ 10% par rapport à l’an dernier). Cette augmentation s’explique principalement par une meilleure promotion des enchères, par une valeur plus conséquente de l’ensemble des lots et par une fréquentation supérieure par rapport aux années précédentes.

Pour l’organisateur Aymeric Cabuil : «La base d’enrichisseurs étaient plus importante. Ça a permis une compétition plus intense entre eux et progressivement faire monter les enchères». Ce tournoi de tennis a donc bel et bien rempli sont objectif humanitaire. L’argent sera donc directement remis à l’association Cure Our Kids Nouvelle-Calédonie (NC).

Ce n’est pas la météo, longtemps incertaine lors de ce week-end de sport, qui aura empêché les 101 participants d’animer les 8 courts en terre-battue à Kingsford ; la pluie ayant fait son apparition une demi-heure après la remise des prix. «Tout le monde était de bonne humeur. C’était un super temps pour jouer au tennis», a commenté Aymeric Cabuil. De l’émotion était également au rendez-vous lorsque quelques enfants malades et/ou leurs familles ont répondu présent. «Les rencontrer a permis aux participants de comprendre pourquoi ils étaient là et pourquoi nous organisons ce tournoi.»

«Les rencontrer a permis aux participants de comprendre pourquoi ils étaient là et pourquoi nous organisons ce tournoi.»

«Les rencontrer [enfants et parents] a permis aux participants de comprendre pourquoi ils étaient là et pourquoi nous organisons ce tournoi.»

L’organisme de bienfaisance Cure Our Kids NC a été créé en 2009 en Nouvelle-Calédonie et fournit un soutien essentiel aux jeunes enfants de ce pays atteints de cancer, qui sont traités à l’hôpital Westmead pendant au moins six mois. L’association opère en Australie à travers Redkite qui fournit aux enfants un soutien financier et moral aux patients et à leur famille. Un accord entre le gouvernement français et le gouvernement australien permet à un enfant néo-calédonien d’être pris en charge sur Sydney. Le gouvernement français paye le traitement.

Aymeric Cabuil s’était déjà exprimé sur ce sujet au Courrier Australien. «C’est une chance pour ces jeunes. Malheureusement, il manque des infrastructures de soutien moral de type divertissement ou simplement, par exemple, un lien téléphonique entre les deux pays pour que les familles et les enfants puisse communiquer. Et c’est vrai qu’en organisant ce tournoi, on en tire une satisfaction personnelle d’un accomplissement. On a l’impression d’être utile à toute une communauté qui vit dans la souffrance.» Toujours dans l’optique de faire grandir le tournoi et d’apporter plus à l’association, la 7e édition du Sydney French Open aura bine lieu l’année prochaine.

Joffrey Tridon

________________________________

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
gjfood
Share With: