Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralie« Portraits de Melbourne » : découvrez la ville par ceux qui y vivent
melbourne définitif

« Portraits de Melbourne » : découvrez la ville par ceux qui y vivent

aircalin

Valentine Sabouraud est une Française installée à Melbourne depuis un an et demi. Conceptrice-rédactrice et auteure pour des agences de publicité françaises, elle s’est attelée à la tâche d’écrire un livre fait par ceux et pour ceux qui aiment Melbourne.

Dans Portraits de Melbourne, Valentine est partie à la rencontre de ceux qui habitent la capitale victorienne, et qui en font ce qu’elle est : une ville créative, culturelle et pleine de secrets. Seize portraits, seize trajectoires de vie, seize façons de découvrir Melbourne autrement. Rencontre avec l’auteure.

 

Pourquoi avoir choisi d’écrire sur l’Australie ?

Je suis arrivée en Australie en juillet 2015, il y a un an et demi. Déjà plus jeune, je rêvais de l’Australie. C’était pour moi quelque chose de tout à fait inaccessible. A l’adolescence, j’ai lu un livre Le testament de Nevil Shute dont une partie se passe en Australie. Ce livre m’a profondément marquée et qui m’a donné l’envie de m’y rendre moi aussi. Plus tard, mon mari a eu une opportunité de travail en Australie, alors on y est allé. Ca s’est fait un peu par hasard.

 

Pourquoi avoir choisi le format du “portrait” pour construire votre livre ?

Avant de partir, j’avais repéré un article de la collection Vivre ma ville. C’est cet article qui m’a donné l’envie d’écrire un livre. Dans les guides touristiques classiques, on trouve seulement des listes d’adresses, de bars ou de restaurants, pas vraiment testées. Pour moi, rencontrer les habitants de la ville que l’on visite c’est le meilleur moyen de la connaître vraiment, dans son intimité et sa complexité. Ils ont toujours une bonne histoire à raconter, ce sont eux qui vont vous donner les bonnes adresses : restaurants, sorties, balades, ou boutiques, chacun donne ses propres conseils. Alors j’ai écrit à cet éditeur et je lui ai dit que j’allais à Melbourne. Il m’a dit ok, fais ton casting, prévois le nombre de personnes que tu veux rencontrer et si ça nous plait on signe !

Screen Shot 2017-02-16 at 10.31.48

Valentine Sabouraud

 

 

 

 

Comment avez-vous rencontré les quinze personnes qui composent votre livre ?

Pour la plupart, je les ai rencontrés par hasard, j’ai lu beaucoup de choses sur eux puis je leur ai envoyé un mail et ils m’ont répondu “oui” ! Les portraits sont des vrais portraits qui font 5 pages. Ils devaient se confier, ne pas corriger les textes, je leur ai donné les règles du jeu. L’entretien durait entre une heure et une heure trente, c’était une véritable discussion, libre et sans filtres. Chaque rencontre est une invitation à découvrir la ville autrement. Il y a Adrian, le street artiste qui vous emmènera en plein coeur des quartiers multicolores et des petites ruelles taguées. Avec Lorena, réalisatrice militante, ou Myles expert en histoire, art et culture aborigène, vous en apprendrez plus sur la cause et l’identité du peuple natif. Lara, l’australienne passionnée des animaux, vous dira comment Melbourne est presque devenue un zoo à ciel ouvert… et il en reste encore beaucoup d’autres !

 

Quelle idée vous faisiez-vous de Melbourne avant d’y habiter et d’écrire ce livre ?

Je suis partie un peu avec des idées préconçues sur la ville. Quand je pensais à Melbourne, ça m’évoquait le sport, la gastronomie, la nature, l’environnement, ou encore la culture aborigène. Avant d’écrire, j’avais plein d’angles d’attaque différents, mais c’est en rencontrant chacune des personnes qui composent ce livre que ma vision de la ville a changé et que j’ai appris à la connaître.

 

Pourquoi faut-il lire votre livre si l’on souhaite découvrir Melbourne ?

Parce qu’il faut être curieux des gens. Chaque rencontre avec une personne de Melbourne est différente et vous apportera quelque chose.  C’est au hasard des rencontres, que l’on s’aperçoit que Melbourne est une ville émouvante. Elle devient beaucoup plus humaine, on voit des gens qui ont des trajets de vie exceptionnels.

 

Cette interview vous a donné envie ? Bonne nouvelle ! Valentine a accepté de rejoindre l’équipe du Courrier Australien et vous propose de découvrir tous les jours un de ces endroits qui font le charme de la capitale victorienne : restaurant, bar, musée, café, cinéma… bientôt Melbourne n’aura plus de secrets pour vous !

 

Cliquez ici pour commander Portraits de Melbourne 

 

 

Comments
multifocus
Share With: