Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuPremière rencontre sous-tension entre Donald Trump et Malcolm Turnbull
malcolm : trump

Première rencontre sous-tension entre Donald Trump et Malcolm Turnbull

Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull s’envolera bientôt vers les Etats-Unis pour rencontrer le Président américain Donald Trump.

 

La Ministre des affaires étrangères australiennes, Julie Bishop, a déclaré que sans être les meilleurs amis du monde, elle espère qu’ils arriveront à s’accorder sur quelques points. Il s’agit pour la Ministre d’une rencontre historique.

Les deux chefs d’états doivent se rencontrer à New York en marge du 75ème anniversaire de la “Battle of the Coral Sea », au cours de laquelle les forces navales américaines et australiennes ont combattu ensemble contre la marine japonaise en mai 1942.

 

La commémoration aura lieu sur le porte-avion USS Intrepid, le long de la Hudson River. L’ancien navire étant désormais devenu un musée.

Il s’agit de leur première rencontre après l’appel téléphonique très tendu entre les deux hommes, au début de l’année. Appel que Donald Trump avait qualifié de « pire conversation téléphonique ». Leur échange n’aurait duré que 25 minutes, au lieu d’une heure, Trump ayant coupé court à la discussion.

 

Au coeur des tensions : l’accord sur les réfugiés de Naura et Manus Island signé par le gouvernement australien avec l’administration Obama. Cet accord vise à réinstaller les réfugiés de ces îles australiennes de détention aux Etats-Unis. Cette politique appelée “Solution du pacifique” a été mise en place en 2001 et 2007 par le gouvernement australien.

Les camps de réfugiés des îles de Manus et Naura constituaient des centres de transit pour les demandeurs d’asile souhaitant se rendre en Australie.

L’accord conclu avec l’administration Obama prévoyait d’envoyer 1250 réfugiés des îles de Manus et Naura aux Etats-Unis. Il a été largement contesté depuis par l’administration Trump, qui se refuse à accueillir davantage de réfugiés.

 

A voir donc si Malcolm arrivera à faire plier Donald… affaire à suivre.

Comments
franckprovost
Share With: