Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuOpinion: À Melbourne, des électeurs exaspérés par l’attente renoncent à voter
élection melbourne

Opinion: À Melbourne, des électeurs exaspérés par l’attente renoncent à voter

Heureux ceux qui avaient mis leur réveil et s’étaient rendus avant 8h à l’Alliance Française de Melbourne qui accueillait le scrutin du premier tour ce dimanche : ils n’ont eu qu’à attendre une petite demi-heure. Très rapidement, les électeurs qui arrivaient enfin à pénétrer dans le bureau de vote témoignaient d’une attente de plus en plus longue au fil de la journée : 1h30, 2h, puis 3h… Lors du pic d’affluence dans l’après-midi, il fallait même compter plus de 3h30 pour parvenir jusqu’à l’urne. La file s’étendait sur plus de 400 mètres dans les rues adjacentes.  

A 19h, heure supposée de fermeture du bureau de vote, près de 300 personnes patientaient encore dans la fraîcheur de ce début de nuit. Afin qu’elles puissent quand même exprimer leur suffrage, les membres du bureau ont pris la décision de les faire entrer dans la cour de l’Alliance Française et les grilles ont été fermées. Il a encore fallu plus de deux heures pour que tous puissent voter et c’est donc après 21h que le scrutin a enfin été clos.

A l’intérieur, les 6 volontaires qui ont accueilli les électeurs toute la journée ont dû parfois faire face à un agacement bien compréhensible, voire à l’irritation de ceux qui, après plusieurs heures d’attente, découvraient qu’ils n’étaient finalement pas inscrits sur les listes électorales. Le personnel consulaire présent sur place, en liaison téléphonique et électronique avec l’ambassade à Sydney, vérifiait alors au cas par cas que leur situation ne relevait pas d’une erreur administrative et leur conseillait d’éventuelles démarches pour éviter une nouvelle déconvenue.

Mais dans l’ensemble, l’ambiance était plutôt bon enfant et les électeurs parvenus jusqu’à l’urne exprimaient leur satisfaction à pouvoir exprimer leur suffrage pour ce scrutin dont ils mesuraient l’importance. Certains votaient pour la première fois — des jeunes qui n’avaient pas l’âge requis lors des dernières élections, mais parfois aussi des personnes plus âgées, ce qui traduit bien la mobilisation des Français d’Australie pour cette élection particulière.

 

melbourne election

Près de 3h30 d’attente aux bureaux de vote de Melbourne

 

 

Cependant, nombreux sont les électeurs qui ont finalement renoncé à voter. Certains étaient passés dans la matinée et devant l’attente déjà longue, avaient prévu de revenir plus tard. En apprenant par des amis qu’il fallait désormais patienter plus de 3 heures, ils ne se sont pas déplacés dans l’après-midi. D’autres encore, qui n’avaient pas anticipé d’attendre aussi longtemps, ont finalement abandonné avant de parvenir à l’entrée du bureau.

Sur les réseaux sociaux, il n’était question que de cela : jamais, de mémoire de Français de Melbourne, on n’avait vécu une telle attente pour voter.

 

Pourquoi un tel cafouillage à Melbourne ? La réponse tient dans les chiffres : 3455 personnes sont inscrites dans ce seul bureau, auxquels sont rattachés tous les Français du Victoria mais aussi de Tasmanie. Ce ratio nombre d’électeurs/bureau est plus de trois fois supérieur à celui préconisé par le ministère de l’Intérieur. Même si la participation est traditionnellement moins élevée en Australie qu’en métropole, un deuxième bureau aurait été nécessaire.

 

Malgré les défections des électeurs découragés par l’attente, le taux de participation de Melbourne atteint presque 47%. Mais la question est sur toutes les lèvres : le dispositif de vote sera-t-il le même lors du second tour ? Dans ce cas, on pourrait bien enregistrer une abstention beaucoup plus importante.

 

Karine Arguillère

 

Comments
AFSydney
Share With: