Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeAFPRapt d'une riche hôtelière à Nice: la victime sainte et sauve

Rapt d'une riche hôtelière à Nice: la victime sainte et sauve

tfm

Nice (AFP) – La propriétaire d’un grand hôtel de luxe sur la Côte d’Azur, victime d’un spectaculaire enlèvement près de chez elle lundi à Nice, a été retrouvée saine et sauve mercredi mais l’enquête sur ses ravisseurs et leur mobile ne fait que commencer.

Deux interpellations ont eu lieu à Nice, a indiqué le procureur de la République Jean-Michel Prêtre, sans préciser à quel degré ces personnes pourraient être liées à la séquestration. »On est à la fin d’un drame, mais l’affaire continue », a-t-il souligné lors d’un point presse. »Ce n’est pas le dénouement de l’affaire, c’est la fin de la séquestration, il y a plusieurs pistes et un important travail d’enquête de la police en cours ».

C’est grâce à un habitant des collines de Nice Ouest, voisin de l’endroit où stationnait la fourgonnette blanche ayant servi à l’enlèvement que la victime, Jacqueline Veyrac, 76 ans, riche mais sans ostentation, a été retrouvée vers 12H45. 

Intrigué par une fausse plaque d’immatriculation partiellement décrochée, ce Niçois s’est approché et a constaté la présence d’une personne ligotée sur le plancher du véhicule. »Il a fracassé une des vitres, ouvert et libéré Mme Veyrac puis tout de suite informé les services de police », a raconté le procureur.

« C’est un épilogue intermédiaire satisfaisant », s’est-il réjoui, en précisant que Mme Veyrac apparaissait en bonne santé, sans blessure apparente, même si « le traumatisme psychologique doit être important ».Elle a été « prise en charge médicalement car elle a 76 ans et qu’elle a apparemment passé ces dernières 48 heures dans le véhicule », a-t-il dit. 

« Elle a gardé toute sa tête, ce qui a permis de donner des indications précieuses aux enquêteurs », a-t-il dit.

Jacqueline Veyrac, 76 ans, est avec son fils à la tête du Grand Hôtel de Cannes, un palace de la Croisette, et d’un restaurant gastronomique de Nice, La Réserve.Elle avait déjà failli être enlevée de la même manière près de chez elle en 2013.

– affaire « mystérieuse » –

Qualifiant l’affaire de « complexe », « exceptionnelle » et « mystérieuse », M. Prêtre a souligné que cet enlèvement n’avait rien à voir avec les kidnappings contre rançon qui peuvent exister dans des pays de l’Est ou d’Amérique latine.

« On n’est pas dans cette situation.Il y a quelque chose qui reste en relation très personnelle avec la victime, cela reste l’hypothèse forte », a-t-il dit.

« Il y a des personnes qui sont en cause ou pourraient l’être pour avoir exécuté cette séquestration, et d’autres qui sont en cause ou pourraient l’être pour l’avoir commanditée.Reste à préciser l’objectif: une rançon ? impressionner ? », s’est interrogé M. Prêtre. 

Les ravisseurs encourent jusqu’à dix ans de réclusion pour enlèvement et séquestration en bande organisée.

Décrite comme une famille unie, la famille Veyrac n’a jamais fait étalage de son imposant patrimoine, notamment immobilier.Mme Veyrac, elle-même, est dépeinte par tous ceux qui l’ont approchée comme une femme simple.

Cette image de parfait bonheur familial n’allait pas cependant sans litige, notamment sur l’héritage depuis le décès en 2002 de M. Veyrac père, qui a divisé les trois enfants, deux filles et un fils. 

« La famille est particulièrement heureuse du dénouement car chaque minute qui passait faisait grandir l’inquiétude », a commenté à l’AFP l’avocate de la famille Veyrac, Me Sophie Jonquet.Selon elle, Mme Veyrac aspire à reprendre « sa vie comme avant dans l’anonymat qu’elle chérit ». 

Son enlèvement s’était déroulé lundi comme dans un film.Elle sortait de la pharmacie où elle a ses habitudes et s’apprêtait à quitter son garage à bord de son 4×4 noir quand des individus cagoulés l’ont ceinturée et embarquée dans une fourgonnette sous l’oeil médusé de témoins.

Hors du commun, l’affaire a été tellement médiatisée que la police a reçu de nombreux appels de prétendus ravisseurs dont il a fallu vérifier l’authenticité.


Source: AFP
Comments
franckprovost
Share With:
Tags