fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuScam: bombardé d’appels en absence? Probablement l’arnaque « Wangiri »
scam2

Scam: bombardé d’appels en absence? Probablement l’arnaque « Wangiri »

NCT

Si vous commencez à recevoir des appels manqués provenant de numéros inconnus ou étrangers, NE les rappelez PAS!

La Commission australienne de la concurrence et des consommateurs (ACCC) avertit les utilisateurs de téléphones portables qu’une arnaque est en cours en Australie, elle est connue sous le nom japonais d’arnaque « wangiri ».

«Généralement, l’arnaqueur passe un appel et raccroche après la première sonnerie. Il laisse donc un appel manqué sur le téléphone de la victime. Ensuite, la victime rappelle le numéro et elle pourrait être mise en attente, en écoutant de la musique ou on pourrait l’inciter à discuter. L’objectif est de garder les victimes au téléphone le plus longtemps possible.», a déclaré Delia Rickard, vice-présidente de l’ACCC.

Fondamentalement, les escrocs gagnent de l’argent en incitant les gens à rappeler un numéro, généralement premium, qui ajoutera des charges lourdes à la facture téléphonique de l’appelé. La plupart du temps, ces appels proviennent de numéros de téléphone internationaux : ils sont d’ailleurs souvent affichés comme tels, mais sont parfois associés à un numéro australien.

«La structure de facturation est compliquée, mais les gens paient plus quand ils communiquent sur ces numéros et l’argent revient à l’escroc», a poursuivi Mme Rickard.

 

Il est supposé que les fraudeurs peuvent accéder à vos numéros de téléphone par le biais de générateurs aléatoires, ou via des sondages en ligne, des concours ou des applications qui vous demandent de remplir vos informations personnelles.

Le conseil donné aux Australiens est d’ignorer tous les appels manqués provenant de codes de pays aléatoires ou de numéros premium tels que 19 ou 1900 et de bloquer les numéros s’ils tentent de vous appeler.

Mme Rickard a également déclaré que si quelque chose de similaire vous arrivait, vous devriez appeler votre opérateur téléphonique et lui faire savoir ce qui s’est passé pour éviter de payer les frais.«Certains fournisseurs de services mobiles sont prêts à le faire, alors contactez-les si vous voulez récupérer votre argent», a-t-elle déclaré.

Les victimes de l’escroquerie doivent également signaler leur expérience au site Web Scamwatch de l’ACCC. Selon Scamwatch, les appels téléphoniques sont les plus populaires pour les fraudeurs en Australie (40%) devant le courrier électronique (26,5%) et les textos (15%).

——————————————————-

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter.

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: