Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuSept signes de l’apocalypse économique australienne
apocalypse

Sept signes de l’apocalypse économique australienne

aircalin

John Adams, ancien économiste et conseiller politique du Sénateur Arthur Sinodinos et consultant en gestion de quatre cabinets de comptables importants, a annoncé à news.com.au en février qu’il avait identifié les sept signes de l’apocalypse économique.

Il avait alors conseillé vivement la Reserve Bank de prendre des mesures préventives en augmentant les taux d’intérêts afin d’éviter que la bulle grandissante de la dette des ménages de l’Australie n’explose et a fait appel au gouvernement pour limiter les prestations sociales et les exemptions fiscales.

« Malheureusement, la fenêtre d’actions avec un déroulement méthodique des inégalités macroéconomiques est désormais fermée. »

« L’approche politique des gouvernements Abbott et Turnbull ainsi que la Reserve Bank d’Australie et l’Australian Prudential Regulation Authority, qui a essayé de réduire le risque financier via de nouveaux contrôles macro prudentiels, a été complètement inadéquate. »

« Des millions d’Australiens financièrement non préparés sont désormais à la merci des marchés internationaux et des responsables politiques étrangers. L’histoire australienne contient plusieurs exemples de préconditions similaires résultant en une apocalypse économique, donnant suite à une proportion importante d’Australiens laissés dans la misère. »

Suite à ces sept signes emblématiques de l’apocalypse économique, Adams a désormais identifié les sept signes qu’il est déjà trop tard pour l’Australie d’intervenir :

SIGNE 1 : POLITIQUE MONÉTAIRE RESSÉRÉE

Un cycle de resserrement mondial des politiques monétaires a commencé.

Dû au chiffre record de la dette étrangère australienne, des hausses du coût du crédit international sont transmises aux emprunteurs australiens via le système bancaire, particulièrement sur les intérêts et prêts des investisseurs.

SIGNE 2 : COURBE DES RENDEMENTS INVERSÉE ET APLATIE

En mai 2017, le marché obligataire du gouvernement chinois a enregistré sa première courbe de rendement inversée. Aussi, la courbe américaine de rendement des obligations, sur les six derniers mois, s’est significativement aplatie. Certains analystes de marchés anticipent une courbe inversée américaine fin 2017.

SIGNE 3 : DÉFAUTS SOUVERAINS ET DES ENTREPRISES

Les défauts souverains et des entreprises dans les économies développées ou en développement sont en train d’émerger. Par exemple, la China a enregistré en 2017 son niveau record de défauts des entreprises au premier trimestre de l’année.

SIGNE 4 : PERTE DE CONFIANCE ET BAISSES DE CÔTES

En mai 2017, S&P a déclassé 23 petites et moyennes institutions financières australiennes puisque le risque de la chute des prix de l’immobilier est en hausse et les pertes potentielles financières commencent à augmenter. En juin 2017, Moody’s a déclassé 12 banques australiennes, dont quatre banques majeures.

SIGNE 5 : CRISE ÉMERGENTE DU CRÉDIT CHINOIS

Des inquiétudes significatives parmi les observateurs internationaux sont désormais en discussion publiquement en ce qui concerne le marché de $US 4 trillions Chinese Wealth Management Product (WMP) car les régulateurs banquiers sont en train d’avancer afin de détourner les liquides et réduire le risque financier.

SIGNE 6 : HAUSSE SIGNIFICATIVE DE LA VALEUR DES CRYPTO-MONNAIES

Les mois derniers, l’industrie des crypto-monnaies ont expérimenté une hausse phénoménale dans la capitalisation des marchés indiquant que les investisseurs veulent échapper au système financier et bancaire formel ainsi qu’aux monnaies des gouvernements.

SIGNE 7 : POLITIQUE AUSTRALIENNE MONÉTAIRE ET FISCALE DÉCRÉDITÉE

Le budget 2017-18 du gouvernement Turnbull ainsi que les récentes décisions de la Reserve Bank of Australia (RBA) et de l’Australian Prudential Regulation Authority (APRA) n’ont pas su résoudre les inégalités et obstacles harcelant l’économie australienne.

 

Source : news.com.au

Comments
tfm
Share With: