fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuSydney : sept étudiants et backpackers français arrêtés pour trafic de drogues
Untitled design (15)

Sydney : sept étudiants et backpackers français arrêtés pour trafic de drogues

franckprovost

Sept Français ont été arrêtés vendredi 6 avril pour des soupçons de trafic de drogues. Selon les informations rapportées par le Daily Mail, ce serait le plus jeune d’entre eux, âgé de 23 ans, qui aurait dirigé l’ensemble du réseau – en vue de devenir propriétaire d’une crêperie.

Tous touristes, étudiants ou en PVT. Vendredi dernier, vers 7h du matin, l’unité anti-drogue Strike Force Oramzi de la police du NSW a interpellé à Sydney sept Français âgés de 23, 24, 26, 27, 28 et 44 ans, ainsi qu’une Thaïlandaise de 25 ans. Menées dans les quartiers de Haymarket, Darlinghurst et Tamarama, les interpellations ont également permis la saisie de plus de 235 000 dollars en liquide et d’un kilogramme de drogues.

drogues

Environ un kilogramme de drogues a été saisi lors des interpellations.

Les sept Français et la Thaïlandaise appartiendraient tous au même réseau de trafic de drogues, sur lequel les policiers de la Strike Force Oramzi – chargée de démanteler les réseaux de distribution de MDMA, LSD, Ketamine, cocaine et cannabis – enquêtaient depuis environ cinq mois. Particularité de ce réseau, il était notamment basé sur un groupe Facebook nommé ‘Vegetables Australia’, sorte de Leboncoin / Gumtree de la drogue réunissant près de 5800 personnes. Chaque jour, des dizaines de personnes y publient ainsi des messages pour vendre ou se procurer cannabis, DMT, LSD et autre MDMA – renommés légumes ou brocolis dans les messages.

3BD5908300000578-4086646-image-m-21_1483606277988

Capture d’écran du groupe Facebook « Vegetables Australia ».

Parmi les sept Français arrêtés, deux hommes de 23 et 28 ans ont été relâchés samedi faute de preuves suffisantes, tandis qu’un homme de 27 ans a été inculpé pour possession illégale de stupéfiants puis libéré sous caution dans l’attente de son jugement fin avril. Accusés de vente illégale de stupéfiants et participation à des activités et groupes criminels, les quatre autres Français se sont eux vus refuser leur mise en liberté provisoire et ont été placés en détention.

D’après des premiers rapports judiciaires consultés par le Daily Mail Australia, ce serait le plus jeune des quatre, âgé de 23 ans, qui était à la tête de l’ensemble du réseau. Depuis des mois, le jeune homme dirigeait tout le circuit de distribution, amassant au final la coquette somme de 168 000 dollars. Selon le Sunday Telegraph, il aurait agi ainsi en vue notamment de racheter une crêperie de Sydney, dans laquelle il travaillait à mi-temps.

Notre mordu de crêpes sera entendu par les juges de la Sydney Central Local Court jeudi, où il pourra renouveler sa demande de mise en liberté provisoire. Les trois autres Français mis en détention passeront eux aussi devant les juges avant la fin du mois.

Sources : dailymail.co.uk ; dailymail.co.uk ; smh.com.au ; 9news.com.au

Photos : 9news / Police of NSW


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: