fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuSydney : un Français oublie son fils dans sa voiture pendant 3 heures
1516255084861

Sydney : un Français oublie son fils dans sa voiture pendant 3 heures

NCT

Hier matin à Sydney, un enfant français de trois ans est resté enfermé pendant trois heures dans une voiture, oublié par son père. C’est la police qui a finalement secouru le petit garçon en brisant une vitre de l’automobile.

« Mon pire cauchemar devenu réalité ». C’est ce qu’a déclaré hier aux médias australiens Richard Ligault, en apprenant qu’il avait oublier son fils pendant trois heures dans sa voiture, vitres fermées. « Il s’est endormi dans la voiture pendant que je conduisais », explique le Français. « A cause de la fatigue, d’une mauvaise nuit, j’ai cru l’avoir déjà déposé à crèche, et je suis parti directement au boulot ».

Garée sur Powell Street dans le quartier de Neutral Bay, le SUV Kia et son passager oublié ont fini par être remarqués aux alentours de 11 heures par des passants aux alentours, qui ont alerté la police. Arrivés sur place, les policiers ont dû briser une des vitres de la voiture pour libérer le garçon de trois ans, qu’ils ont trouvé en état de déshydratation. L’enfant a été directement amené à l’hôpital Royal North Shore pour être soigné. Il a été libéré de l’hôpital quelques heures plus tard.

« C’est vraiment un désastre. Je ne souhaite à aucun parent de vivre la même chose », a encore déclaré le père. Injoignables durant les deux heures ayant suivi la découverte de l’enfant, les parents ont finalement pu être contactés et entendus par la police en début d’après-midi. L’enquête est toujours en cours, mais la police a indiqué que les parents ne seraient a priori pas mis en cause.

La police de Nouvelle-Galles du Sud a toutefois profité de l’incident pour rappeler à quel point il peut être dangereux d’oublier un enfant dans une voiture, en particulier durant l’été. Jeudi, même si le mercure n’a pas dépassé les 28 degrés, la température dans la voiture de M. Ligault a ainsi pu rapidement atteindre les 40 degrés. « Mêmes avec les vitres légèrement ouvertes, la chaleur à l’intérieur d’une voiture peut facilement dépasser les 50 voire 60 degrés en été », insiste la police. Selon Brian Parsell, inspecteur en chef des services ambulanciers de Nouvelle-Galles du Sud, de telles températures « peuvent rapidement endommager les cellules du corps, mener à une perte de connaissance, des dysfonctionnements dans les organes, voire au décès de l’enfant ».

Source : dailytelegraph.com.au

Photo : Seven News


Suivez-nous sur Facebook ou Instagram 

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter 

Des idées, des commentaires ? Partagez-les avec redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
nbarney
Share With: