Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralieTerritoire du Nord : des élèves aborigènes correspondent avec la Reine
NT children

Territoire du Nord : des élèves aborigènes correspondent avec la Reine

Quand avez-vous écrit une lettre pour la dernière fois ?

Pour bon nombre d’entre nous, la facilité et la rapidité des courriers électroniques a rendu les échanges épistolaires obsolètes.

Mais dans la petite communauté de Manyallaluk, dans le territoire du Nord, à environ 100km à l’est de Katherine, échanger par voie de courrier postal est de nouveau à la mode.

Les élèves de la minuscule école indigène du village pratiquent l’anglais en écrivant des lettres. Au début, ils adressaient leurs missives à leurs camarades ou leurs professeurs, mais rapidement, ils ont commencé à envoyer des courriers à des gens bien au-delà des frontières de leur communauté.

Les vieilles dames et le buffle

Nathan, l’un des élèves de Manyallaluk âgé de 11 ans, a écrit à la Reine Elisabeth II pour lui raconter une anecdote amusante qui s’est produite récemment dans le village :

Mary, Lily et Daisy-Bell étaient assises à une table et buvaient du thé dans une gamelle. Elles étaient vieilles et ne pouvaient pas courir, alors lorsqu’un buffle s’est approché d’elles, elles lui ont lancé le thé dessus. Elles l’ont aspergé de thé chaud et l’animal s’est enfui en direction du parc. Tout le monde est vite rentré chez soi et a fermé les portes.

Les élèves et leurs professeurs étaient loin d’imaginer recevoir une réponse de Buckingham Palace — encore moins de la dame de compagnie de la Reine.

Lettre reine

Ben Kleinig, le principal de l’école de Manyallaluk, raconte également que les élèves ont été très excités de recevoir une réponse du club de footie d’Essendon.

« Ils ont reçu des petits souvenirs des Essendon Bombers : des posters, des photos dédicacées, des autocollants, des magnets et un livre. » M.Keinig est certain que ces réponses ont d’autant plus motivé les enfants à s’améliorer en lecture et en écriture. « Nous avons remarqué que les enfants sont plus enthousiastes et plus motivés, même ceux qui hésitaient à se lancer. Ils n’ont pas peur de faire des fautes, ils apprennent mêmes de leurs erreurs. »

D’après M.Keinig, les élèves aimeraient recevoir plus de lettres et demandent aux gens de leur écrire à l’adresse suivante :

The children at Manyallaluk School

PO Box 271

Katherine, NT 0850

A bon entendeur…

Source : www.abc.net.au

>>> Suivez-nous sur Facebook
>>> Abonnez-vous gratuitement à la newsletter du Courrier Australien

Comments
AFSydney
Share With: