fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuTony Abbott réclame une réduction drastique du taux d’immigration
Tony Abbott

Tony Abbott réclame une réduction drastique du taux d’immigration

NCT

L’Australie devrait diminuer son taux d’immigration jusqu’à ce que les migrants soient mieux intégrés dans la société et afin d’éviter une pression supplémentaire sur les salaires et les prix de l’immobilier : c’est ce qu’a déclaré l’ex-premier ministre Tony Abbott.

M.Abbott préconise de réduire le nombre annuel d’immigrés de 190 000 à 110 000 afin de favoriser la hausse des salaires et de rendre l’immobilier un peu plus abordable.

« Je n’ai pas de problème avec l’immigration dans l’absolu. C’est le taux d’immigration que je conteste, alors même que les salaires stagnent, que les infrastructures sont saturées, que les prix de l’immobilier s’envolent et qu’à Melbourne, les gangs ethniques affrontent la police, » a-t-il déclaré. « La règle économique est simple : en augmentant l’offre de main d’œuvre, on fait baisser les salaires ; et si la demande en logements augmente, les prix immobiliers aussi. Alors en attendant que les infrastructures, l’offre immobilière et l’intégration aient progressé, il faut réduire significativement le taux d’immigration. » Une condition nécessaire pour que le gouvernement remporte la prochaine échéance électorale, ajoute-t-il.

« Si un restaurant de luxe a besoin d’un grand chef, si une université recherche un physicien spécialisé de renommée mondiale, si une banque veut recruter un nouveau dirigeant : on peut comprendre qu’ils aillent les chercher à l’étranger. Et le fait que des personnes qui apportent beaucoup au pays souhaitent rester est une bonne chose, » a-t-il expliqué. « Mais manquons-nous réellement d’employés volontaires et compétents au point qu’il faille faire appel aux backpackers pour ramasser nos fruits, aux étudiants étrangers pour servir dans nos restaurants, et aux migrants pour nos services informatiques ? »

Le ministre Mathias Corman a réagi, affirmant que le taux d’immigration est plus bas qu’il y a quelques années, sous le gouvernement précédent. Ce que confirme le ministre M.Morrison : l’année dernière, pour la première fois, le nombre de personnes ayant obtenu la résidence permanente était inférieur au maximum prédéfini. « Le plus important, c’est d’attirer les bonnes personnes. Des migrants compétents avec la bonne attitude nous aideront à consolider notre croissance économique dans le futur, » a ajouté M.Corman.

Pour les ministres Peter Dutton et Scott Morrison, une telle mesure coûterait en outre 4 à 5 millions AU$.

 

Source : news.com.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: