Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuUluru sous les eaux après de fortes intempéries
uluru-pluieok

Uluru sous les eaux après de fortes intempéries

Le Uluru-Kata Tjuta National Park fait partie des endroits incontournables d’Australie, que dire des endroits mythiques et magiques de l’île-continent que tout bon touriste se doit de visiter durant son périple à l’autre bout du monde. Uluru, ce magnifique symbole aborigène, est internationalement connu pour sa grandeur, ses terres flamboyantes et son soleil de plomb, mais certainement pas pour ses pluies torrentielles.

Pourtant, ce lundi 26 décembre, lendemain de Noël et jour de shopping pour certains [ndlr : Boxing Day], Ayers Rock a connu « une des pires inondations de la période moderne« . Après quelques heures d’averses, le centre rouge d’Australie s’est littéralement retrouvé sous les eaux. Alors que les villes de Yulara et d’Alice Springs ont battu des records de pluviométrie, le parc national d’Uluru-Kata Tjuta a été contraint de fermer ses portes pour des raisons de sécurité au regard de cet événement météorologique extrême (« an extrem weather event« ).

Deux jours après ces pluies torrentielles, le parc a de nouveau ouvert ses portes, tout en demandant aux visiteurs de faire attention sur les routes inondées. Les constats sont lourds pour certaines villes de la région : de nombreux dommages matériels voire même la disparition de plusieurs habitants dont un bébé.

Selon le Bureau of Meteorology (BOM), de telles averses ne s’observent que deux fois en un siècle, ce qui a ravi bon nombres de touristes venus apprécier la beauté du paysage ensoleillé. Certains ont dégainé leur caméra et smartphone pour capturer cet instant d’une rare intensité, où les cascades descendent du ciel et donnent une autre vie à ce rocher. D’autres ont choisi d’immortaliser ces intempéries sur une planche de surf au beau milieu du centre rouge.

 

Comments
gjfood
Share With: