Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuUn paillasson pour accueillir les aliens
cosmic.mat

Un paillasson pour accueillir les aliens

aircalin

Il ressemble à un paillasson ordinaire, mais ses créateurs insistent : cette pièce d’art conceptuelle pourrait encourager les aliens à nous rendre visite et à créer une nouvelle sorte d’archéologie spatiale.

Surnommé le « Cosmic Welcome Mat », on y retrouve des tourbillons de rouge, bleu et violet dans un cadre noir. Son ambition est d’envoyer un message d’accueil à toute vie extraterrestre dans l’univers.

Jonathon Keats, le philosophe expérimental qui a créé le paillasson avec l’archéologiste spatiale Alice Gorman de l’université de Flinders en Australie, souhaiterait que ce tapis soit installé partout dans le monde.

Il espère qu’un jour, une réplique de son paillasson sera disposée devant chaque maison, ajoutant qu’il était déjà en contact avec la NASA et les Nations Unies pour en placer un devant leur siège. Une galerie de Los Angeles devait en accueillir un vendredi dernier.

« Je suis passionné par le Paradoxe Fermi : s’il y a une vie intelligente dans l’univers, où est-elle ?, » s’est interrogé le philosophe-artiste devant l’AFP au Congrès international d’astronautique d’Adélaïde.

« Et comment pourrions-nous être perçus par d’autres ? » a-t-il continué. « C’est là que je me suis rendu compte que nous n’avons peut-être pas l’air amicaux. »

De son côté, Alice Gorman a déclaré qu’un autre bénéfice du projet serait que certaines particules que le paillasson accumule proviendraient de l’espace.

« Il y a environ 40 000 tonnes de matériel extraterrestre qui tombent sur la surface de la terre chaque année. Nous sommes certains qu’il y aura des composants cosmiques parmi ces particules. » Leur analyse permettra d’enrichir un nouveau type d’archéologie.

Pour finir, Keats a souligné que le rouge sur la carpette représentait la vie extra-terrestre, le noir évoquait l’espace, le bleu était une référence à la terre, et que le violet signifiait la lumière artificielle.

Cette année marque les 40 ans de l’envoi dans l’espace des premières sondes Voyager qui transportaient, entre autres, des enregistrements de sons de la Terre, des messages de bienvenue en 55 langues et des musique de Chuck Berry notamment.

Il y a deux ans, le projet « Breakthrough Listen » était lancé avec le soutien de Stephen Hawking pour sonder les bruits extraterrestres. En août dernier 15 explosions d’origine non identifiée ont été enregistrées.

 

Source : AFP

Comments
tfm
Share With: