fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuUn randonneur américain meurt en se perdant par 42°C à l’ombre
mont sonder

Un randonneur américain meurt en se perdant par 42°C à l’ombre

NCT

Un Américain de 33 ans est mort après s’être trompé de chemin en randonnant sur le Larapinta Trail, à l’ouest d’Alice Springs.

Le touriste était parti à 8h30 du matin mercredi pour faire l’ascension du mont Sonder. Il a été retrouvé mort à 17h, à 750 mètres d’un parking près de Redbank Gorge.

D’après la police, cet homme était accompagné d’un compagnon lors de l’ascension et c’est lors de la descente qu’ils se sont séparés.

L’homme de 40 ans qui marchait avec lui pense que le touriste américain s’est trompé de chemin. Il explique que pendant la descente, celui-ci est parti devant en courant. Ne le trouvant pas en arrivant sur le parking de Redbank Gorge, il a sonné l’alarme. Malheureusement, le corps sans vie du randonneur a été retrouvé, à peine 400 mètres après une mauvaise bifurcation. Trois heures s’étaient écoulées depuis le moment où ils s’étaient séparés.

La police a ouvert une enquête mais a priori les circonstances du décès ne sont pas suspectes. Le mont Sander est le quatrième plus haut sommet du Territoire du Nord. Son ascension constitue la dernière section du long Larapinta Trail (223km). C’est une portion rocheuse et raide, avec très peu d’ombre, qui compte 1300 mètres de dénivelé et 16km aller-retour. Lorsque les températures sont élevées, comme ce jour-là où elle a culminé à 42°C, la réverbération de la chaleur sur les roches rend les conditions encore plus difficiles.

« Au-dessus de 40°C, nous déconseillons formellement aux randonneurs de s’engager pour des marches longues » a rappelé Chris Day, employé de Parks and Wildlife. « Il est presqu’impossible de compenser la perte d’eau, tant celle-ci est rapide et les personnes se déshydratent très vite sans même avoir le temps d’en prendre conscience. Lorsqu’ils le réalisent, c’est souvent trop tard », explique-t-il.

Le décès de ce randonneur intervient 11 mois après la mort de deux touristes allemands âgés qui avaient trouvé la mort à Trephina Gorge, à l’est d’Alice Springs. D’après M.Day, les touristes étrangers ont du mal à prendre au sérieux les risques liés à la chaleur sur le Larapinta Trail. « Très souvent, ils n’ont pas encore eu le temps de s’acclimater aux conditions locales, surtout lorsqu’ils arrivent de l’hémisphère nord où c’est l’hiver. »

C’est aussi le deuxième décès dans la zone ces deux dernières semaines : un homme originaire d’Adelaïde avait été foudroyé à King’s Canyon le 1er janvier.

Source : abc.net.au

 

Suivez-nous sur Facebook ou Instagram 

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter 

Comments
NCT
Share With: