Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuUn timbre australien à l’effigie de Kate Webb, journaliste et ancienne otage de guerre
Kate Webb

Un timbre australien à l’effigie de Kate Webb, journaliste et ancienne otage de guerre

nbarney

Kate Webb, correspondante de l’Agence-France-Presse et figure légendaire du journalisme en Asie dont elle a couvert les pages d’histoire les plus troublées, du Vietnam au Cambodge en passant par l’Afghanistan, va être honorée par un timbre australien. Cette Australienne morte en 2007 à l’âge de 64 ans s’était forgé la réputation d’avoir un courage à toute épreuve pendant ses plus de 40 ans de carrière.

Son effigie figure sur l’un des cinq nouveaux timbres qui seront émis à l’occasion de la Journée du souvenir, le 11 novembre, qui commémore ceux qui ont combattu et sont morts pour leur pays. Ces timbres, dévoilés mercredi, sortiront le 6 octobre.

« Ce timbre, le quatrième d’une série qui commémore le siècle depuis la Première guerre mondiale, est la reconnaissance du rôle important joué par les femmes durant les guerres et les conflits », a dit Michael Zsolt, directeur philatélique de la Poste australienne.

Avant la première guerre mondiale, les femmes australiennes engagées dans des zones de conflit l’étaient presqu’uniquement en tant qu’infirmières.

Au moment de la guerre du Vietnam, elles jouaient des rôles multiples : membres des équipes médicales, artistes et journalistes. Aujourd’hui, les femmes servent dans les forces armées.

Née en Nouvelle-Zélande mais partie vivre enfant avec sa famille en Australie, Kate Webb figure sur le timbre au côté de Rosemary Griggs de la Croix-Rouge. Le timbre évoque les guerres de Corée et du Vietnam.

En couvrant la guerre du Vietnam en 1971, elle avait été prise en otage avec cinq autres personnes par les troupes nord-vietnamiennes au Cambodge. Après 23 jours de captivité, les otages avaient tous été libérés, non sans que la mort de Kate Webb eut été annoncée au préalable : le corps d’une autre femme avait été identifié comme le sien et le New York Times avait même publié sa nécrologie. Sa famille assistait à un service funèbre en son honneur à Sydney quand elle avait finalement été relâchée.

Kate Webb fut le témoin de soubresauts majeurs : chute de Saïgon et victoire des Khmers Rouges au Cambodge (1975), soulèvement contre la dictature Marcos aux Philippines (1986), occupation soviétique de l’Afghanistan (1979-89), assassinat de Rajiv Gandhi (1991), rétrocession de Hong Kong à la Chine (1997), fin de l’occupation indonésienne au Timor oriental (1999)… Mais également de l’avènement d’une Asie moderne au tournant du XXIème siècle.

Les autres timbres évoquent les deux guerres mondiales, les conflits en Afghanistan et en Irak ainsi que le rôle de l’Australie dans les opérations de maintien de la paix.

En 2008, l’AFP a lancé le prix Kate Webb pour récompenser les journalistes qui exercent leur métier dans des conditions difficiles en Asie.

 

Source : AFP


>>> Suivez-nous sur Facebook
>>> Abonnez-vous gratuitement à la newsletter du Courrier Australien

Comments
gjfood
Share With: