Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuGestion des risques des travailleurs: une entreprise australienne apporte une solution
coins

Gestion des risques des travailleurs: une entreprise australienne apporte une solution

APC_home

Le cabinet de conseil australien sur les risques, Manage Damage, a présenté aujourd’hui à Singapour, à l’occasion du Congrès mondial sur la Sécurité et la Santé au travail 2017, son approche novatrice visant à réduire les coûts des assurances des employés pour les entreprises internationales. Le Congrès est conjointement organisé par l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS), qui sont toutes deux des organes des Nations Unies.

Jillian Hamilton, directeur général de Manage Damage, a présenté l’approche unique du cabinet au cours du symposium : « La prévention paye ! Le rôle de l’assurance accident et la rentabilité de la réintégration professionnelle ». La méthodologie d’analyse de Manage Damage revêt un intérêt à l’échelle mondiale car des pays cherchent à renforcer les effectifs mondiaux.

« Les entreprises, les organisations syndicales internationales et les gouvernements ont lutté pour trouver des façons de définir le coût réel du risque non financier car ils cherchent à bâtir des effectifs internationaux plus forts. Notre méthodologie est la première au monde à prouver en termes financiers que la prévention paye », a déclaré M. Hamilton.

Le risque non financier cible les domaines qui ne se mesurent pas en termes financiers – le soutien et les services partagés dans une organisation. La situation financière complète de ces services n’est généralement pas connue car les coûts associés ne sont ni identifiés ni cachés dans les structures d’exploitation ou financières.

Le processus de Manage Damage analyse les coûts tels que la sécurité, la santé, l’environnement, la qualité et les ressources humaines dans l’ensemble des entreprises et convertit ces informations en termes financiers pour qu’ils soient facilement abordés par les conseils et les hauts responsables.

« Manage Damage se consacre à réduire les risques dans l’ensemble d’une entreprise. Nous avons baptisé notre philosophie « Dollarisation du risque ». Notre méthodologie convertit les risques financiers exprimés en dollars pour permettre à la direction de répondre plus facilement à l’interaction complexe de ces facteurs dans une entreprise et de réduire les coûts qui y sont liés. La direction peut ainsi localiser les problèmes ainsi que les coûts réels qui y sont associés. »

Les entreprises obtiennent une visibilité complète des coûts des dommages réels, ce qui permet de mettre en évidence les possibilités de gérer les dommages. Cette approche unique du risque « dollarisant » réduit le coût des dommages et l’impact négatif sur les résultats d’une entreprise.

« Nous constatons que de grandes entreprises et des gouvernements s’intéressent à notre approche à l’échelle mondiale. C’est un domaine qui a été relégué par la direction en raison de la difficulté à le résoudre en termes fiscaux clairs. Notre méthodologie résout ce problème. »

 

Source:

AFPPR

Newswire Europe

Comments
multifocus
Share With: