Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuUtiliser votre téléphone aux toilettes est mauvais pour la santé

Utiliser votre téléphone aux toilettes est mauvais pour la santé

aircalin

Selon une étude récente, 41 % des Australiens utilisent leur téléphone sur le trône mais cette « mauvaise  » habitude comporte cependant des risques réels sur la santé.

En effet des experts de la santé confirment que votre appareil peut contenir une quantité incroyable de bactéries nocives qui peuvent rendre malade toute personne de votre entourage.

« Les individus qui utilisent leur téléphone aux toilettes peuvent potentiellement transporter des millions d’organismes fécaux et entériques », a déclaré Mary-Louise McLaws, spécialiste des maladies contagieuses à l’Université du NSW.

Quand on sait qu’une autre étude de Netflix affirme que 8 % des Australiens n’hésitent pas à utiliser leur appareil dans des toilettes publiques, il y a de quoi s’inquiéter.

« L’employer chez vous n’est pas un problème. Ce sont vos germes et votre maison, mais si vous êtes dans des toilettes publiques, vous ne savez pas ce qui a traîné auparavant et ce à quoi vous pourriez être exposé» a ajouté le professeur McLaws. Il faut donc absolument éviter de sortir son téléphone dans des toilettes publiques et même à la maison, il faut impérativement se laver les mains.

Les humains entrent en contact avec des millions de microorganismes chaque jour et, heureusement, la majorité sont inoffensifs. Mais en utilisant votre appareil aux toilettes, vous contribuez à leur propagation entre les différents milieux dans lesquels vous sortez votre téléphone et vers les personnes qui y ont accès. Les enfants en particulier, étant plus vulnérables, risquent davantage de contracter une maladie. Mais c’est aussi le cas de tous les membres de votre famille : votre téléphone devient une source de contamination, par exemple lorsque vous vous mettez à préparer le dîner après l’avoir consulté.

Quels sont les risques ?

D’après les experts, les utilisateurs de téléphone sont susceptibles de propager  la gastroentérite, la salmonellose, et même des infections à staphylocoques. Selon le professeur McLaws, la maladie la plus courante serait cependant le virus de Norwalk.

Le virus de Norwalk, aussi connu sous le nom anglais de « winter vomiting bug » ou parasite hivernal vomitif, peut très facilement se transmettre d’une personne à une autre avec une faible dose de particules virales. Comme son nom l’indique, ce virus peut provoquer d’intenses vomissements et des diarrhées. Si le virus est présent sur votre téléphone, le seul fait de vous toucher la bouche ou le nez après l’avoir manipulé — un geste très courant — suffit à vous contaminer.

Diminuez les risques

Afin de diminuer les risques, le professeur McLaws conseille d’avoir une hygiène rigoureuse, en se lavant les mains et… en abaissant l’abattant des toilettes avant de tirer la chasse. « Il est important d’abaisser le couvercle des toilettes pour éviter que les bactéries se propagent dans l’air. Ce ne seront pas forcément vos bactéries, mais peut-être celles d’une autre personne qui est passée avant vous. »

 

Source : thenewdaily.com.au

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Jetez un œil à notre Instagram : https://www.instagram.com/lecourrieraustralien/

Comments
nbarney
Share With: