Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuVictoria : plus de jupe obligatoire pour les écolières !

Victoria : plus de jupe obligatoire pour les écolières !

multifocus

Les écolières ont gagné le droit de porter des shorts et pantalons dans toutes les écoles de Victoria. Cette victoire est dédiée aux parents qui se sont plaints de leur filles étant forcées à porter des robes et des jupes. Par conséquent, le ministre de l’Education James Merlina a juré de permettre à toutes les écolières d’avoir l’option de porter des shorts ou pantalons. «Alors qu’une grande majorité d’écoles offrent déjà cette option, il faudrait que toutes les écoles du gouvernement le fassent également.»

Ce dynamisme grandissant s’est répandu à travers l’Australie afin que les écoles se débarrassent des uniformes qui établissent une discrimination envers les filles et limitent leurs mouvements.

En effet, une étude a démontré que les écolières portant des jupes font moins d’exercices. Plus tôt durant le mois, le gouvernent d’Australie de l’ouest a rendu obligatoire, pour les écoles publiques, de permettre aux étudiantes d’avoir le choix de porter des shorts ou des pantalons. Cet effort pour l’égalité des uniformes a été mené par le Girls’ Uniform Agenda, un groupe de parents australiens qui expliquent que forcer les filles à porter des jupes ou robes renforce «les stéréotypes sexistes».

En outre, leurs analyses récentes des politiques d’uniforme dans 100 écoles publiques de Victoria révèlent qu’une école sur quatre impose la jupe ou la robe. En conséquence, ces étudiantes ont peur de montrer par accident leur parties intimes, selon la co-fondatrice du groupe Simone Cariss. Celle-ci a fondé le groupe après que sa fille ait été interdite de porter des pantalons à son école catholique à Melbourne. Elle a également déclaré qu’elle n’est pas opposée au port de la jupe ou de la robe à l’école, mais que les étudiantes devraient avoir un choix.

Pour finir, Kristen Hilton, membre de la commission Victorian Equal Opportunity and Human Rights, rejoint l’opinion de Mme Cariss en soulignant qu’empêcher les filles de porter des pantalons ou shorts à l’école pourrait représenter une discrimination injustifiée. Cependant, elle a ajouté que les écoles avaient le droit sous l’Equal Opportunity Act de déterminer leur uniforme, même si elles doivent considérer l’avis de la communauté.

 

Source : theage.com.au

__________________

>>> Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

>>> Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
nbarney
Share With: