Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuViolentes agressions dans le ACT et le NSW: la piste terroriste est évoquée
act

Violentes agressions dans le ACT et le NSW: la piste terroriste est évoquée

rugby

Deux adolescents de 15 et 16 ans ont été arrêtés après une série de violentes agressions, dont une mortelle, dans le Territoire de la capitale australienne et en Nouvelle-Galles du sud la nuit dernière.

 

Ils sont suspectés d’avoir poignardé un pompiste de 29 ans dans une station-service Caltex de Queanbeyan (Nouvelle-Galles du Sud) aux environs de minuit. Celui-ci, un étudiant Pakistanais, est décédé sur place, après qu’un collègue l’ait découvert et ait donné l’alerte. Les deux agresseurs seraient partis avec le tiroir-caisse et plusieurs articles.

Mais leur équipée sanglante ne semble pas s’être arrêtée là. Ils seraient également responsables de trois autres violentes agressions dans ce même secteur, des attaques qualifiées d’horribles par la police locale. Un homme a été poignardé à l’abdomen dans une rue proche de la station-service ; il a été admis à l’hôpital de Canberra, dans un état grave mais stable. Une troisième victime a été attaquée avec un cric de voiture lors d’une effraction tandis qu’une autre était frappée avec une bouteille de bière dans un parc.

 

Selon les autorités locales, les deux adolescents pourraient également être impliqués dans une tentative de cambriolage à Oaks Estate (Territoire de la capitale australienne).

Pris en chasse par la police dans l’état de Nouvelle-Galles du Sud, les deux fuyards ont finalement été arrêtés aux environs de 6h30 ce matin dans le Territoire de la capitale australienne. Une arme a été retrouvée dans leur véhicule mais on ignore pour l’instant si elle a été utilisée.

Les deux agresseurs, originaires de Queanbeyan, ont été placés en garde à vue à Canberra mais devraient rapidement être extradés vers la Nouvelle-Galles du Sud.

 

Lors d’une conférence de presse en début d’après-midi, le premier ministre Mr Turnbull, a déclaré que les circonstances de ces agressions justifiaient l’implication d’une brigade anti-terroriste dans l’enquête. Il a qualifié de « choquant » le fait que les suspects soient si jeunes, soulignant que le gouvernement s’inquiétait de voir de jeunes Australiens se laisser entraîner à commettre des actes de violence.

 

La brigade anti-terroriste devra s’attacher à déterminer si ces attaques sont liées à l’Etat Islamique.

 

Karine Arguillere


Source : www.abc.net.au

Source Image : ABC News / Tamara Penniket

Comments
rugby
Share With: