Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuVisa 457 : tout savoir sur les nouvelles règles
457-visa-application

Visa 457 : tout savoir sur les nouvelles règles

multifocus

Ce mardi, le gouvernement australien a annoncé la fin du programme des visas 457. Le Premier ministre Malcolm Turnbull a déclaré qu’il voulait « donner la priorité aux travailleurs australiens ».

Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas faites attendre. De nombreux francophones se demandent notamment s’ils pourront toujours se rendre en Australie, y rester, et comment ces changements affecteront leur situation.

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

Le Working holiday visa (ou visa vacances-travail) (catégorie 417) n’est pas concerné par ce changement. Actuellement, ce visa peut être délivré aux ressortissants de certains pays (dont la France, la Belgique et le Canada), âgés de 18 à 30 ans. Le gouvernement envisage d’étendre l’âge limite à 35 ans, mais ce n’est pas encore le cas aujourd’hui. Ce visa est valable un an et peut-être renouvelé une deuxième année sous certaines conditions.
Plus d’informations sur le site du gouvernement australien : http://www.border.gov.au/Trav/Visi/Visi-1

En mars 2018, le Temporary Work (Skilled) visa (catégorie 457) sera remplacé par le Temporary Skill Shortage (TSS) visa.

– Les 95.000 personnes qui détiennent actuellement un visa 457 ne sont pas concernées par ce changement. La période de validité (4 ans) de leur visa n’est pas modifiée.

– La liste des professions qui permettent d’obtenir un visa temporaire a été revue pour mieux correspondre aux besoins actuels du marché du travail. Plus de 200 professions ont été supprimées de la précédente liste, qui en comptait 650. D’autres sont désormais soumises à certaines conditions (notamment géographiques). Cette nouvelle liste entre en vigueur le 19 avril 2017.

– Les demandeurs devront justifier d’au moins deux années d’expérience dans la profession qu’ils comptent exercer en Australie.

– Les employeurs devront d’abord essayer de faire appel au marché du travail australien.
Une évaluation de la main d’oeuvre s’assurera que les employeurs ne discriminent pas les travailleurs australiens.

– Le nouveau visa, d’une durée de deux ans, ne permettra pas de demander la résidence permanente.
Ce visa court-terme (Short-Term stream) pourra être renouvelé une seule fois, sur le territoire australien.

– Un deuxième visa, valable 4 ans et délivré aux demandeurs dont la profession est particulièrement recherchée, nécessitera une bonne maîtrise de la langue anglaise et une vérification du casier judiciaire.
Ce visa moyen-terme (Medium-Term stream) pourra être renouvelé, et une demande de résidence permanente pourra être déposée après une période de 3 ans.

– Les zones rurales continueront à bénéficier d’autorisations spéciales.

Ce mercredi, Malcolm Turnbull a lancé un avertissement aux employeurs : avant d’engager un travailleur étranger, ceux-ci devront d’abord prouver qu’ils n’ont pas réussi à trouver un travailleur qualifié sur le marché du travail australien. Les employeurs qui ne répondent pas à ces conditions seront dénoncés publiquement, et ne pourront plus engager aucun employé avec un visa temporaire.

Plus d’informations sur le site du gouvernement australien : http://www.border.gov.au/Trav/Work/457-abolition-replacement


Sources : https://www.theguardian.com et http://www.border.gov.au/Trav/Work/457-abolition-replacement

Comments
Share With: