fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuVisite d’E. Macron : les Français d’Australie pressés de partager leur « optimisme » retrouvé
MACRON

Visite d’E. Macron : les Français d’Australie pressés de partager leur « optimisme » retrouvé

franckprovost

C’est une foule compacte, assoiffée et impatiente qui attendait le président Emmanuel Macron hier soir, au rez-de-chaussée de l’Art Gallery of New South Wales où se tenait la réception organisée pour la communauté française.

macron_reception2L’endroit n’avait pas été choisi au hasard : la célèbre Dame à la licorne, chef d’oeuvre du Musée de Cluny, est en effet exposée au sein de l’institution depuis février dernier, un événement exceptionnel. Après une visite en comité restreint de l’exposition, Emmanuel Macron a donc finalement rejoint l’estrade montée spécialement dans le grand hall du musée pour s’adresser, ce 2 mai dernier, aux plusieurs centaines de membres de la communauté française en Australie venus rencontrer en chair et en os leur président.

En hauteur donc, mais aussi relayé par des écrans géants, Emmanuel Macron a livré à ses compatriotes un discours lyrique et sans notes, revenant aux grands sujets discutées par Malcolm Turnbull le jour-même. Il a notamment salué une « dynamique renouvelée » et des partenariats dans tous les domaines : militaire, culturel, scientifique, économique ou éducatif.

Envie d’y croire

Parmi les invités, Frédérique et Véronique ont trouvé l’homme « remarquable » et même « impressionnant ». Si son appel à l’optimisme les a moins convaincues, elles ont cependant admis « qu’on a envie d’y croire… on a envie d’être persuadées que la France est repartie. » Elles constatent « une sincérité » qu’elles considèrent rare chez un homme politique.

L’une d’elles a également salué l’engagement pris concernant le budget de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) ; étant mère, l’éducation est pour elle un sujet important. La comparaison n’est toutefois pas au désavantage de François Hollande qui, en 2014, a laissé un bon souvenir « mais dans un autre style et avec l’humour qu’on lui connaît. »

Appel du pied

Géraldine, venue de Melbourne pour l’occasion, a été sensible à la référence faite à « nos valeurs » et que le public entonne la Marseillaise – comme les Australiens chantent eux-mêmes leur hymne, sans honte, mais avec cœur. En revanche, elle a senti comme un appel du pied lorsque le président a parlé du retour de cet optimisme en France… « On a l’impression qu’il veut qu’on rentre, en apportant notre énergie avec nous. »

Difficile de trouver une voix discordante dans cette cohorte d’invités. Si Tara a jugé l’homme excessif et peu crédible, justement sur « l’optimisme », l’homme de scène a marqué des points. En revanche, les traqueurs de selfies en ont été pour leurs frais. Les chanceux ont été peu nombreux. Et le président, déjà en retard pour son dîner à la résidence privée de M. et Mme Turnbull, s’est éclipsé rapidement. Nul doute cependant qu’il aura apprécié la ferveur de cette communauté choisie en Australie. « En Nouvelle Calédonie, l’accueil risque d’être plus musclé » prédit un journaliste qui le suit.

Valentine Sabouraud

——————————————

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: