Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuVisitez Uluru virtuellement sur Google Street View
uluru

Visitez Uluru virtuellement sur Google Street View

APC_home

 

Ce jeudi, Google annonçait sa collaboration avec l’une des cultures les plus anciennes au monde, celle des Aborigènes d’Australie.

C’est la population aborigène des Anangu qui est mise à l’honneur grâce à une nouveau programme sur Google Street View qui permet de visiter le site sacré d’Uluru virtuellement sur votre smartphone. 

 

Pendant deux ans, des ingénieurs australiens ont travaillé en collaboration avec les habitants d’Uluru et de Kata-Tjuta, ainsi qu’avec les autorités du parc national australien d’Uluru pour créer cette expérience virtuelle qui permet de visualiser le site sacré en ligne.

En accord avec les traditions des aborigènes, l’application permet de visiter le site d’Uluru mais ne permet pas d’escalader le rocher. Elle permet également de visualiser des zones où il est difficile de se rendre, offrant ainsi de nouvelles perspectives sur le site.

 

Le Google Tracker avait déjà permis de visiter des parcs nationaux et des sites sacrés, mais cette fois de nouvelles options ont été ajoutées. Vous pourrez ainsi visiter le site, en écoutant les histoires ou les chants traditionnels des aborigènes.

L’initiative s’est faite en étroite collaboration avec les Aborigènes. Ils ont veillé à ce que leur héritage culturel soit respecté, ainsi que leurs coutumes et leurs traditions.

Pour Monsieur Wilson, Président du conseil d’administration d’Uluru-Kara Tjuta, les discussions ont été très intéressantes. Les Aborigènes se sont rapidement montrés favorables au projet .

“Si cela peut aider les gens à comprendre notre histoire, et faire venir plus de gens ici, cela pourrait améliorer notre situation économique”.

 

Plus de 31 ans après que les terres d’Uluru et de Kata-Tjuta ont été rendues aux aborigènes, la situation ne s’est guère améliorée pour les populations locales. Dans l’Ayers Rock Resort, hôtel accueillant les touristes, 34% des employés sont aborigènes. Un chiffre en augmentation, mais qui reste encore assez faible. Plusieurs voix se sont d’ailleurs élevées pour que les habitants d’Uluru prennent en charge l’Ayers Rock Resort.

 

Pour Casey Whitelaw, le Directeur industriel de Google en Australie et en Nouvelle-Zélande, l’application devrait permettre d’exprimer toute l’oralité de la tradition culturelle aborigène, à travers les histoires et les traditions qu’elle véhicule. Il espère pouvoir réussir à traduire toute la richesse de l’héritage aborigène.

 


Source: www.theguardian.com

Comments
gjfood
Share With: