Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuWarning: L’exportation de gaz pénalise les industries locales
Australia-Global-warming

Warning: L’exportation de gaz pénalise les industries locales

aircalin

Un nouveau rapport relativise les richesses promises par l’exportation de gaz australien. Celles-ci pourraient en effet avoir un impact dévastateur sur les industries locales, en particulier la fabrication.

Une coalition d’une demi-douzaine de groupes de l’industrie a commandé le rapport de Deloitte Access Economics. Le rapport indique que les prix “intérieurs” du gaz augmentent plus rapidement que les prix appliqués sur le marché international.

Le rapport avertit que, si l’augmentation n’est pas maîtrisée, le seul secteur manufacturier va diminuer de près de $ 118 milliards en 2021, avec une perte d’emplois estimés à environ 15.000 emplois. Le rapport constate également que l’exploitation minière peut diminuer de 34 milliards de dollars et l’agriculture de 4,5 milliards de dollars.

Brian Green, le président de Energy Users Association qui représente les entreprises de BlueScope Steel et BHP Billiton à Woolworths, avertit que les décideurs politiques doivent être attentif à ce rapport.

Une perte d’emplois estimés à environ 15.000 emplois!

« Si cela se vérifie, il y aura des pertes d’emplois. Elles sont évitables. Une double tarification est indispensable pour que l’Australie continue de bénéficer de l’exportation de gaz sans handicaper les industries locales. Cette distinction entre le gaz fourni pour le marché de l’exportation et le gaz destiné au marché intérieur doit être balisé. Quand nous disons marché intérieur, nous voulons dire le secteur industriel qui a un impact sur la facture de gaz des ménages », affirme Brian Green.

Le Head of the Australian Food and Grocery Conseil Gary Dawson déclare que ses producteurs du secteur alimentaire ont peu de latitude pour répercuter les coûts plus élevés, comme la hausse des prix du gaz. « Si une usine de production du secteur alimentaire s’arrête, il y a un impact direct sur les agriculteurs qui perdent leur principal client » at-il noté.

L’Australian Industry Group, qui représente un large éventail de fabricants et d’autres entreprises, exhorte certains États à abandonner les limites généralisées sur l’extraction de gaz de couche de charbon pour accroître l’offre.

«Nous devons agir sur deux fronts – obtenir plus de gaz circulant, en remplaçant l’interdiction totale de la production de gaz avec une régulation forte mais réalisable, et réformer le marché pour que le gaz est vendu stimule la concurrence et la transparence, » affirme the Ai Group’s Chief executive Innes Willox dans le rapport.

AAP/F.V.

Comments
gjfood
Share With: