fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuWestern Australia : des limaces de mer mortelles pour les chiens ?
image

Western Australia : des limaces de mer mortelles pour les chiens ?

franckprovost

Les amateurs de plage sont désormais avertis de garder un œil sur leurs chiens après que deux créatures marines toxiques aient été aperçues échouées sur une plage de Western Australia. 

Une habitante de Perth, Jo Robertson, était à Whitfords Beachla la semaine dernière avec son chien, quand elle a remarqué une de ces créatures abandonnée sur le sable et une autre au bord de l’eau. Elle raconte également que le premier réflexe de son chien fut d’aller observer ce que l’on appelle plus communément des « lièvres de mer » avant de reculer de peur. « L’une des créatures était dans la mer et notre chien a voulu s’approcher mais elle a libéré de l’encre violette et notre chien est sorti rapidement de l’eau » raconte-t-elle au journal Perth Now.

Le docteur Lisa Smart, maître de conférence à l’université Murdoch, confirme bien que cette limace est en réalité un lièvre de mer noir.  « Il est potentiellement toxique pour les chiens s’ils le mangent ou s’ils le lèchent, car des toxines sont situées sur la peau de l’animal et tout contact peut être dangereux. » Le docteur Smart explique également que ces lièvres de mer sont le plus souvent repérables sur les plages de l’état de Washington aux États-Unis.

Elle rappelle également aux propriétaires d’animaux de compagnie de prendre des précautions pour éviter tout contact avec ces créatures, autrement des symptômes pourraient apparaître tels que des vomissements, de la bave aux lèvres ou encore une incapacité à marcher. Le Dr. Smart avance même que dans certains cas, le contact peut être fatal pour le chien.

Alors que sont vraiment ces créatures ? L’Aplysia vaccaria, connu plus communément sous le nom de lièvre noir, est la plus grande espèce de limace de mer et peut atteindre jusqu’à un mètre de longueur.  Cette espèce mange des algues brunes et du varech ce qui lui donne son teint sombre, selon la California Academy of Sciences. Ces lièvres de mer noirs ont un corps mou, une petite coquille interne et de grandes « ailes » ou parapodes, qui peuvent être utilisés pour nager. Elle s’échouent souvent sur les plages d’Australie entre le mois de janvier et celui d’avril, période de reproduction pour cette espèce.

Source : au.news.yahoo.com

——————————————-

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: