fbpx
HomeACTU11 novembre – la légende d’Anzac: Qui est Charles Bean?

11 novembre – la légende d’Anzac: Qui est Charles Bean?

Un homme est au cœur de la compréhension de l’Australie de sa défaite à Gallipoli il y a plus d’un siècle : C.E.W. (Charles) Bean, correspondant de guerre australien, historien officiel et conservateur officieux de la légende d’Anzac.

The third edition of Bean’s The Anzac Book was published in 2010. AWM

L’influence de Bean sur la façon dont les Australiens se souviennent de Gallipoli, des Anzacs et de la Grande Guerre est indéniable et nulle part plus évidente que dans sa première publication Anzac – The Anzac Book. Il s’agissait d’une anthologie d’histoires, de poèmes, de bandes dessinées et d’illustrations en couleurs écrites et dessinées par les soldats de l’Anzac alors qu’ils étaient dans les tranchées de Gallipoli.

Né en Australie, mais élevé en Grande-Bretagne, Charles Bean est rentré chez lui en 1904, à l’âge de 25 ans. Il est devenu journaliste et en 1909, il a été envoyé dans l’ouest de la Nouvelle-Galles du Sud pour écrire sur l’industrie de la laine.

En 1914, Bean est choisi pour accompagner l’AIF en tant que correspondant de guerre officiel. Il rejoint les troupes en Egypte et sur Gallipoli, et plus tard sur le front occidental. Bean a débarqué à Gallipoli le 25 avril 1915, transporté vers le rivage à bord du HMS Ribble.

Mais son récit du débarquement n’a pas été le premier à parvenir en Australie : il a dû attendre d’être accrédité avant de pouvoir soumettre ses histoires aux journaux locaux. Finalement, il deviendrait le seul correspondant à couvrir la campagne jusqu’à sa fin.

Il a ensuite été nommé pour écrire l’histoire officielle de l’Australie pendant la guerre.

La vision de Bean du soldat Anzac a dominé la mémoire historique pendant près de 100 ans. Pour cette raison, The Anzac Book est crucial pour comprendre comment les Australiens conceptualisent leur caractère national idéal.

Share With: