fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULa Chine réoriente ses plans d’investissement en Australie

La Chine réoriente ses plans d’investissement en Australie

franckprovost
Pour son projet quasi-impérial des nouvelles Route de la Soie, Pékin s’intéresse depuis longtemps à l’Australie, important partenaire commercial à qui elle achète des nombreux métaux rares. Mais, l’année dernière, Pékin a fortement réduit ses investissements dans les mines australiennes pour se réorienter vers le secteur tertiaire.
Avec un volume de 67 milliards d’euros d’exportations en 2017-2018, la Chine est devenu le premier client de l’Australie. Constituées principalement de minerai de fer, de charbon, de laine et d’or, les exportations australiennes comprennent également des services comme l’éducation.  La Chine quant à elle fournit à elle seule le tiers des étudiants étrangers en Australie. Cette « manne » représentait en 2017, plus de 8 milliards $AUD.

Je t’aime moi non plus

Si cette relation bilatérale gagnante-gagnante a été encouragée par les élites politiques et économiques australiennes, la méfiance côté Australien demeure de mise, notamment chez les libéraux. L’expansionnisme chinois dans la région Pacifique est en objet de préoccupation en témoigne le nouveau plan de modernisation de la Marine Australienne ou encore l’interdiction à Huawai de développer la 5G sur l’île.

Une méfiance qui pourrait expliquer la diminution de 36% des investissements chinois par rapport à 2017, passant de 8.2 milliards à 5.2 milliards de $AUD. Le secteur minier a subi la plus nette chute ( -80%) ainsi que l’immobilier commercial ( -40% ). Pour autant, peut-on parler d’un repli dans son ensemble ? Selon un récent rapport du ministère de l’Économie australien, il s’agirait moins d’un repli que d’une réorientation de ses intérêts stratégiques vers d’autres secteurs, en particulier dans la santé et les biotechnologies.

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: