fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
Home2019janvier

Un groupe de députés ministériels réclame de nouvelles lois pour qu’Australia Day reste célébré le 26 janvier.

Le sénateur libéral Dean Smith a déclaré à The Australian qu’il était prêt à rédiger un projet de loi d’intérêt public pour protéger la date des célébrations.

Le sénateur Smith, qui a également rédigé le projet de loi visant à légaliser le mariage homosexuel, aurait reçu le soutien précoce d’autres députés, dont Barnaby Joyce, Jason Wood, Michelle Landry et Craig Kelly.

Dans une tribune, M. Smith souligne que le drapeau australien et la commémoration d’Anzac Day sont déjà protégés par la loi.

Le gouvernement Howard a adopté des lois en 1998 pour faire en sorte que le drapeau ne puisse être modifié que si la majorité des électeurs de chaque État et Territoire y consentent.

Le gouvernement Keating a introduit les lois d’Anzac Day en réponse aux craintes qu’il ne soit pas observé autant dans les années à venir.

M. Smith a déclaré qu’Australia Day était le plus ancien des symboles nationaux du pays. Il est antérieur au drapeau et date d’avant le débarquement à Gallipoli.

« Une loi visant à protéger Australia Day donnera aux Australiens la tranquillité d’esprit que leur fête nationale survivra aux tentatives d’une très petite minorité bruyante qui cherche à créer des divisions à des fins politiques, » a-t-il écrit. Elle veillera aussi, selon Smith, à ce que la date ne puisse être changée que si une majorité de citoyens le veulent – la date du 26 janvier restant une option possible.