fbpx
HomeACTU5 universités australiennes parmi les meilleures du monde

5 universités australiennes parmi les meilleures du monde

Parmi la quarantaine d’universités que compte le Down Under, 5 se sont classées dans top 50 du QS World University Rankings cette année. Réputation académique et taux d’étudiants étrangers sont les deux principaux atouts des établissements australiens tandis que le ratio personnel/étudiants leur porte préjudice. 

Un classement universel

Lorsqu’il s’agit de choisir une université pour faire ses études, il est complexe de sélectionner l’établissement vers lequel se tourner, d’autant plus qu’avec l’ouverture sur le monde, toutes les destinations sont envisageables et tous les rêves sont permis – à condition d’en avoir les moyens. Les classements nationaux et internationaux pullulent, difficile de savoir auquel se fier. Le QS World University Ranking, publié annuellement par Quacquarelli Symonds et rassemblant 1000 universités à travers la planète, est devenu une référence, tant pour les enseignants-chercheurs que pour les étudiants. Deux autres classements majeurs existent : celui du Times (The Higher Education) qui répertorie 1250 universités, et le classement de Shanghai classant un millier d’établissements d’enseignement. Tous ces classements proposent des rankings plus ou moins similaires en fonction des critères et de la méthodologie adoptés.

Parmi les principaux critères pris en compte dans le QS World University Ranking on retrouve : la réputation universitaire, l’employabilité des diplômés, le ratio étudiants-personnel, le rendement en recherche et le ratio d’étudiants étrangers.

 

5 universités australiennes dans le TOP 50

Dans la version 2019 de ce classement international, 5 universités australiennes figurent dans le top 50. La première est l’Australian National University dont le campus se situe à Canberra. Elle pointe à la 29e place. Une position honorable même si l’université a perdu 5 rangs par rapport au classement 2018. Elle est suivie de près par University of Melbourne, 38e au classement, puis University of Sydney (42e), University of NSW (43e) et University of Queensland (48e).

Si l’on s’intéresse au Top 100, on retrouve deux autres universités australiennes: Monash University (58e) et University of Western Australia (86e).

L’internationalisation, la force des établissement australiens

Les deux tiers des universités australiennes ont amélioré leur performance globale par rapport à l’année dernière. C’est notamment grâce à une politique d’internationalisation réussie. 26 universités de l’île-continent ont augmenté le nombre d’étudiants étrangers par rapport à 2018. Une tendance qui contraste avec les données en baisse concernant les effectifs étrangers dans les universités britanniques et américaines. Ainsi, Sydney University, University of Melbourne, Monash, and Australian National University occuppent respectivement les 20e, 23e, 27e et 30e rang pour le critère d’internationalisation. Selon les chiffres d’Universities Australia : 550 000 étudiants internationaux étudiaient en Australie l’année dernière. Un afflux à prendre avec des pincettes car il sous-entend une dépendance financière croissante vis-à-vis des élèves étrangers.

Autre atout clé des établissements australiens: la réputation académique. Ce critère est évalué sur la base de témoignages de 94 000 universitaires du monde entier. University of Melbourne tire sont épingle du jeu, elle occupe la 15e place pour ce critère, suivie par Sydney University, 10 rangs derrière et l’Australian National University, 29e.

Par contre, les universités australiennes ne font pas le poids quant au ratio personnel/étudiants qui reflète la capacité d’enseignement de l’établissement. Et pour cause: 31 universités du pays ont été rétrogradées pour ce critère. “Il est impératif que l’Australie s’efforce de continuer à développer sa capacité d’enseignement pour répondre à une demande qui devrait continuer d’augmenter.” a déclaré Ben Sowter, directeur de la recherche du QS à nos confrères du Sydney Morning Herald.

 

Un peloton de tête majoritairement américain

Quand on pense université, on pense souvent Etats-Unis, gros campus et excellence académique. Le classement confirme cette tendance avec un top 3 100% américain. La meilleure université du monde selon le QS World University Ranking est la mythique Massachusetts Institute of Technology (MIT) pour la 8e année consécutive. Deuxième de ce ranking international: Stanford University. Sur la troisième marche du podium on retrouve Harvard University.

 

Les université françaises à la traîne 

Les universités françaises sont, elles, aux abonnées absentes du top 50. Le premier établissement de l’hexagone figurant au QS World University Ranking est 53e. Il s’agit de Paris Sciences et Lettre (PSL) regroupant des écoles comme les Mines, Paris-Dauphine, l’ENS et les Beaux-arts. Ensuite, Polytechnique est 60e et l’Université Paris Sorbonne est 77e. C’est tout pour le top 100.

 

Source: Sydney Morning Herald


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: