fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUA conserver : votre agenda du mois de juillet à Melbourne

A conserver : votre agenda du mois de juillet à Melbourne

gjfood

Un mois de folie, voilà ce qui vous attend en juillet à Melbourne avec des événements pour tous les âges puisque les vacances scolaires commencent dès à présent. Pour les petits : de la magie, des bonbons, mais aussi des activités culturelles et toujours Alice à suivre au pays des merveilles. Pour les grands, du whisky, du subversif et des documentaires militants… Au milieu de tout ça, rappelons que nous fêtons le 14 juillet en Australie aussi, l’occasion de se réunir sous les lampions avec tous nos amis. Cheers !

Jusqu’au 24 juillet : Sugar Republic

C_Rachel_Devine_sesame_ellis

Le paradis de ceux qui n’ont jamais vraiment grandi, c’est par ici, dans ce musée éphémère conçu pour s’amuser dans des décors de bonbons, de barbes à papa, de boules de gomme. Ludique et résolument instagramique, il ne vous laissera pas sur votre faim puisque vous pourrez y faire une orgie de sucreries. Prévoyez un bon brossage de dents après !

Du 2 au 14 juillet : Melbourne Magic Festival

Tim_ellis_magieAbracadabra ! Lapin tout droit sorti du chapeau, dame de cœur contrariante ou disparition soudaine dans un nuage de fumée, la magie nous refait son numéro cet hiver à Melbourne. La ville accueillera en effet 12 jours de spectacles à couper le souffle, soit 65 shows pour tous les âges avec la présence d’artistes internationaux venus spécialement pour l’occasion. Tickets magiques à 2$ pour le soir-même sur facebook. Suivez la page.

Du 5 au 15 juillet : Provocare

reuben_r-kaye_s

Attention les yeux ! Le festival choc et subversif du quartier de Chapel Street vous invite à dépasser vos limites et revoir vos aprioris avec un programme toujours aussi étrange et provocateur. Danse, cirque, performances, installations… il faudra avoir le coeur bien accroché et l’esprit particulièrement ouvert pour tout supporter. Evidemment, la plupart des shows sont pour les + de 18 ans. Non, n’insistez pas, vous n’emmènerez pas vos enfants.

Du 6 au 14 juillet : Melbourne Documentary Film Festival

FrenchWaves_LaurentGarnier1

Une grosse semaine à peine pour tenter de voir l’un des soixante films proposés par le festival, il va falloir vous presser, d’autant que la programmation est riche et éclectique. Stanley Kubrick dans les yeux de son assistant, la vie épique de George Michael, les voix du Brexit, les chasseurs de kangourous, les stars de l’électro, les champions de jeux vidéo et les héros méconnus de l’Anzac… tout cela vous attend. Réservez vite, les places sont limitées !

Du 8 au 15 juillet NAIDOC Week

Poster_2018_1

Comme chaque année, une semaine de juillet est consacrée à la célébration de l’histoire, la culture et les réussites des Aborigènes d’Australie et des Îles du détroit de Torres. A Melbourne, cette semaine sera précédée de trois événements majeurs : la levée de drapeau le lundi 2 juillet sur Federation Square, la grande marche du 6 juillet qui partira du Victorian Aboriginal Health Service, 186 Nicholson St, Fitzroy à 11.45 am (rassemblement festif avant dès 9.00 am), et le gala au Palladium (Crown) le samedi 7 au soir. Tout le programme est là.

Du 13 au 15 juillet : Finders Keepers

Finders-Keepers-Melb-SS17-HighRes-Mark-Lobo-Dana-Kinter-Art-MG_3486_preview

Le grand marché déco, durable, arty et artisanal australien s’installe au Royal Exhibition Building ce mois-ci avec de nombreux petits nouveaux dans la mode ou la déco. Simple curieux ou accros du shopping, n’hésitez pas à flâner dans les allées colorées de Finders Keepers (5$ l’entrée). Vous y trouverez toujours de quoi occuper les petits et un espace pour vous restaurer avec des produits super gourmands et généralement bio.

Les 14 et 15 juillet : Bastille Day French Festival

NEW GRAPHICAS

Le festival bleu blanc rouge, primé l’année dernière par la ville de Melbourne, revient en 2018 dans de bonnes odeurs de fromage et de charcuterie, une avalanche de madeleines ou une envolée de bulles de champagne. Au programme : des conférences, des ateliers, de la musique, du ciné, du street art et surtout… un bal électro-swing qui va vous faire bouger toute la nuit. La fête se déroule au Meat Market avec des événements satellites.

Du 14 au 19 juillet : William Tell

William_Tell_374x228

Un opéra en français sur un héros suisse, mis en scène par une Grecque (Rodula Gaitanou) et orchestré par un Australien (Richard Mills), voilà qui mérite le détour. Nous en avions déjà parlé ici. On ne peut que recommander cette pièce exceptionnelle de 3h30 qui n’a pas été jouée depuis 100 ans dans le pays. Un événement à ne pas manquer. Et pour ceux dont le temps est compté, sachez qu’un extrait est proposé dans le cadre d’un événement très sélectif proposé par le Bastille Day French Festival. Infos .

Du 19 au 22 juillet : Whisky, Wine and Fire

whisky-1000

Le champ de course de Caufield se transforme en terre de feu le temps de quatre soirées consacrées aux meilleurs producteurs de whisky et de vins du pays et d’ailleurs. Les grandes flambées serviront aussi à cuire les grillades. Pour l’ambiance, comptez sur la présence de groupes de blues, bluegrass, folk et country rock.

Les 28 et 29 juillet : Open House

bunjil_place

Réservez votre week-end : cette année, Open House vous réserve encore bien des bâtiments à découvrir, des histoires à écouter et… des escaliers à monter. Universités, piscines, salles de concert, maisons privées, ateliers d’artistes, grandes entreprises : laissez-vous surprendre par la créativité des architectes qui ont oeuvré à Melbourne. On avait déjà parlé de Eildon Mansion à St Kilda, on reviendra sur nos coups de cœur de cette édition 2018 bientôt.

Et aussi, tout le mois : on prend les mêmes et on y va ! En juillet toujours, pensez à aller voir Wonderland à l’ACMI (on a adoré) ou MoMA at NGV pour admirer Dali, Mondrian, Pollock ou Lichtenstein. Les Vikings sont toujours bien installés au Melbourne Museum et les Grandmothers vous donnent l’occasion d’aller fureter dans 5 plus petits musées de Melbourne : une superbe idée !

Valentine Sabouraud

Photo d’ouverture : Reuben Kaye (Provocare).


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: