fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeBONS PLANSA la découverte de Magnetic Island : entre vie sauvage et eaux bleues translucides

A la découverte de Magnetic Island : entre vie sauvage et eaux bleues translucides

franckprovost

Magnetic Island tient son nom de l’explorateur James Cook. Alors qu’il naviguait au large des côtes de l’île durant son périple sur la côte est de l’Australie en 1770, son compas de navigation a brusquement perdu tout cap, comme si l’objet était sous l’emprise d’un champ magnétique. Malgré l’absence de réel magnétisme, l’île reste un hameau de tranquillité entre plages immaculées, vie sauvage abondante et végétation luxuriante.

Ce paradis, souvent délaissé au détriment des très touristiques Whitsunday Islands et Cairns, ne se trouve qu’à 8 km au large de Townsville. L’île est desservie plusieurs fois par jour par deux compagnies de ferry, SeaLink et Fantasea Cruising Magnetic, qui déposent les passagers à Bright Point. 

A l’arrivée, 52 km² de plaines montagneuses vous attendent : Magnetic Island n’attend qu’à être explorée ! Avec 54 % du territoire classés en tant que parc national et une dizaine de sentiers balisés, on a l’embarras du choix.

Magnetic-Island-Large

La carte de Magnetic Island et ses sentiers balisés en orange

De nombreux sentiers pour découvrir le côté sauvage de l’île

P_20180222_102321

Panorama sur Horseshoe Bay

Pour les âmes sportives solitaires, le sentier (W3) partant du nord de Nelly Bay sera un plaisir. Le chemin démarre dans un décor de jungle, avec l’humidité et les bruits étranges qui lui sont si familiers. Pas d’inquiétude, la piste est toute tracée et seulement quelques petits lézards aux couleurs surprenantes s’aventurent devant les marcheurs. Après une bonne heure de montée, un superbe panorama sur Horseshoe Bay s’offre aux yeux des courageux. D’en haut, l’île dévoile tout son charme et ses secrets. Le chemin se sépare ensuite en deux : continuer en direction du sentier vers le Fort ou descendre vers Arcadia. Il est conseillé de choisir la première option : quelques koalas se cachent déjà parmi les eucalyptus qui bordent le chemin. Une opportunité unique pour observer de près les marsupiaux sans une horde de touristes prenant des photos autour de vous.

magnetic-island-forts-1

La vue depuis le fort qui donne sur Arthur Bay

Le sentier le plus célèbre de l’île est sans doute celui qui permet d’atteindre le fort (W5). C’est ici que se concentre la population de koalas sauvages qui fait la renommée de l’île. Durant les 1,5 km qui mènent au point de vue historique, levez les yeux pour tenter de discerner les marsupiaux gris endormis sur les branches des eucalyptus. Si vous souhaitez qu’ils ouvrent les yeux, silence, et la magie opérera si vous êtes chanceux ! La vue depuis le fort est elle aussi époustouflante : on découvre les plages isolées aux eaux bleues translucides de la côte nord-est. Les plus belles ne sont accessibles qu’à pied, ce qui renforce leur charme et préserve les incroyables écosystèmes qu’elles abritent. Arthur Bay et Florence Bay sont les favorites pour une sortie snorkeling à la découverte des coraux et poissons multicolores.

Magnetic_Island_Australia

Les voitures « topless » en location sur l’île

Un dernier sentier incontournable de l’île est bien sûr le W2, qui longe toute la côte ouest en partant de Picnic Bay. Sa réputation lui vient de l’exclusivité de son West Point, un des seuls caps sur toute la côte est australienne, où il est possible d’admirer le coucher de soleil sur l’océan. Pour atteindre cette destination, rien de plus funky que louer une voiture « barbie » décapotable pour se la jouer comme à Beverly Hills.

Nourrir wallabies et perruches sauvages  

rock-wallaby-Hummer-450x338

Un rock wallaby au nord de la plage à Geoffrey Bay

Magnetic-Island-102

Les visiteurs peuvent nourrir les perruches au Bungalow Bay Koala Village

Magnetic Island n’est pas qu’un refuge pour les koalas : des dizaines de wallabies occupent également la pointe nord de Geoffrey Bay. Les touristes ont d’ailleurs pris l’habitude de les nourrir au coucher du soleil. Pour leur santé, renseignez-vous avant sur leur régime alimentaire, ou achetez un paquet de granulés à la supérette à côté de l’arrêt de bus.

A ne pas louper aussi à 16h au Bungalow Bay Koala Village, à côté de Horseshoe Bay, la distribution quotidienne de pain aux dizaines de perruches bleues et vertes. Les oiseaux, voraces, viennent se poser sur les bras (et la tête) des courageux qui osent prendre du pain dans leurs mains.

De nombreuses autres activités nautiques et aquatiques sont également disponibles sur place : journée sur un voilier, jet ski, excursion plongée et snorkeling, parties de pêche, etc.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: