fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUA Noël, le front de mer de St Kilda victime de l’ivresse publique

A Noël, le front de mer de St Kilda victime de l’ivresse publique

franckprovost

La consommation d’alcool pourrait être complètement interdite sur le front de mer de St Kilda, après que des milliers de fêtards ont laissé la plage dévastée le jour de Noël. La ville de Port Philipp doit ainsi faire face à une ardoise de 18 000 $ dollars de frais de nettoyage après le passage de 5 000 noceurs ce lundi soir.

Ce 25 décembre, des fêtards lourdement alcoolisés n’ont pas hésité à forcer les barrages de sécurité mis en place dans la ville. Le 26 au matin, le soleil se levait sur un paysage désolé de montagnes de détritus – boites, bouteilles, emballages, caddies…

Bernadene Voss, maire de la ville a déclaré être « incroyablement déçue » par l’incident et envisager de rendre la consommation d’alcool illégale sur la plage. Une interdiction était déjà prévue pour 10 jours entre « boxing day » et le 4 janvier afin de contenir les violences récentes. Le conseil municipal pourrait la prolonger durant les mois d’été et même la rendre définitive. « Les gens sont furieux que des visiteurs viennent profiter de ce lieu magnifique et le salissent de cette façon. C’est tellement décevant et irrespectueux » a déclaré Mme Voss.

Un homme de 27 ans a été heurté par un tramway, deux personnes ont été arrêtées en état d’ivresse et une agression a été rapportée. L’inspecteur Jason Kelly a précisé qu’une femme avait été intoxiquée et que des personnes avaient été blessées par des tessons de verre. « Un événement non-planifié a pris des proportions significatives. »

Mme Voss hésite encore sur cette interdiction qui pourrait être décidée au détriment des habitants alors que les fêtards de lundi se trouvent en majorité être des touristes et des backpackers, selon la police et la municipalité. Pour autant, la sécurité et l’ordre public sont des enjeux à considérer.

Mr Foley, député d’Albert Park au parlement du Victoria évoque une situation grave. « Ce comportement est inacceptable. La transformation de ce magnifique front de mer en décharge, cela fait plusieurs années de suite que cela se produit » a-t-il déclaré à Seven News. Les résidents parlent d’un désastre environnemental.

Dans l’attente d’une décision sur la consommation d’alcool, la présence policière a été renforcée dès mardi à St Kilda.

Source : The Age

Photo : Joe Armao

———————————————————————–

Suivez-nous sur Facebook ou Instagram 

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter 

Comments
franckprovost
Share With: