fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUABC s’interroge sur l’avenir du contrat des sous-marins français en Australie

ABC s’interroge sur l’avenir du contrat des sous-marins français en Australie

gjfood

Hier jeudi 27 septembre, le média australien ABC a publié un article faisant état de difficultés entre Naval Group et le gouvernement australien.

D’après l’organe de presse, ce dernier « est si agacé par la société française chargée de construire la future flotte de sous-marins du pays que le ministre de la Défense, Christopher Pyne, a refusé de rencontrer certains officiels français importants en visite en Australie cette semaine ». Il attendrait la signature effective du Strategic Partnering Agreement (SPA) pour rencontrer le directeur général de l’entreprise. Or, toujours d’après ABC, des divergences fondamentales demeurent, notamment en ce qui concerne « les garanties et les transferts de technologie » et le SPA risque fort de ne pas être signé avant Noël.

ABC va jusqu’à s’interroger sur la remise en cause du contrat entérinant la construction de douze sous-marins (pour un montant évalué à 50 milliards de dollars) qui devrait lier les deux pays sur une trentaine d’années. Cela, notamment en cas de victoire des Travaillistes aux prochaines élections fédérales en 2019.

Dimanche dernier pourtant, Florence Parly, la ministre des Armées françaises était invitée par SBS dans le cadre de son déplacement officiel en Australie. A la radio, elle affirmait que « la France souhaite pouvoir devenir un partenaire fiable et de longue durée » (de l’Australie). A la conférence conjointe donnée avec M. Pyne le lendemain, elle a ajouté que les négociations suivaient leur cours de manière positive, rappelant que Naval Group doit faire face à « un énorme défi industriel pour répondre aux demandes australiennes : une fabrication en Australie, des emplois pour l’Australie, un acier australien ».

De nouvelles discussions sont prévues entre Naval Group et le département de la Défense australien en octobre prochain à Canberra.

Sources : abc, sbs, ambassade de France

 

———————————-

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
NCT
Share With: