fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeAFPAffaire Fillon: Ciotti met en cause Bercy et Macron

Affaire Fillon: Ciotti met en cause Bercy et Macron

gjfood

Paris (AFP) – Eric Ciotti, député sarkozyste LR des Alpes-Maritimes, a  évoqué jeudi un possible rôle de Bercy dans les révélations concernant François Fillon, affirmant aussi que c’est Emmanuel Macron qui « profite de cette situation ».

« En suivant le vieil adage populaire +à qui profite le crime+, on peut regarder tout de suite où sont les commanditaires de cette organisation quand même inédite », a affirmé M. Ciotti sur franceinfo, alors que M. Fillon a accusé mercredi « la gauche » et le « pouvoir » d’avoir lancé les accusations d’emplois présumés fictifs.

« Les éléments qui sortent, les contrats, les chiffres (…), il n’y a qu’un lieu où tous ces éléments sont recensés de manière exhaustive, c’est à Bercy », a dit M. Ciotti. »Ca veut dire que le pouvoir en place a la capacité de disposer de ces éléments ».

« Incontestablement, M. Macron profite de cette situation, ça se voit bien dans les sondages.C’est un fait objectif », a encore affirmé le député.

L’ancien ministre de l’Economie Emmanuel Macron « est très proche de l’actuel président de la République, du secrétaire général de l’Elysée (Jean-Pierre Jouyet) », a-t-il assuré.

« Les attaques, elles sont là, elles sont partout, avec une violence inédite, sauf peut-être à l’encontre de Nicolas Sarkozy il y a quelques mois », a encore déclaré Eric Ciotti.

« Parce qu’on voit qu’il y a les mêmes méthodes.Mêmes émissions de télévision », a -t-il dénoncé, faisant référence à l’émission « Envoyé spécial » sur France 2, qui doit diffuser jeudi soir un entretien de mai 2007 de Penelope Fillon où elle déclarait n’avoir « jamais été l’assistante » de son mari.

La journaliste Elise Lucet a déclaré à l’AFP que ces déclarations étaient tirées d’un entretien filmé au Sunday Telegraph à cette époque et dont les rushes ont été récupérés.

« Exactement la même méthode qui avait été très efficace pour déstabiliser d’ailleurs M. Sarkozy (…).Que s’est-il passé après les révélations de Mme Lucet contre Nicolas Sarkozy, il y a 4 mois, il y a eu des suites ? est-ce que cela a été avéré ? », a fustigé Eric Ciotti. »Envoyé spécial » avait diffusé en septembre dernier, avant la primaire de la droite, un reportage sur l’affaire Bygmalion.


Source: AFP
Comments
franckprovost
Share With:
Tags