fbpx
HomeACTUAGENDA SYDNEY[ AGENDA ] – Que faire à Sydney ce week-end ?

[ AGENDA ] – Que faire à Sydney ce week-end ?

Exposition Dead Central – State Library of NSW, Sydney – Jusqu’au dimanche 17 novembre 2019 – GRATUIT

Après cette exposition, votre regard devrait changer sur le fameux hub connu des tous les Sydneysiders : Central Station. Bien avant l’ouverture de ”Central” en 1906, l’emplacement servait de cimetière municipal depuis 1810.  Lorsque le cimetière a fermé ses portes en 1901, près de 30 000 corps y étaient enterrés.

Photos d’archives, fichiers audio ou encore témoignages d’époque, l’exposition que vous propose la Bibliothèque nationale de Nouvelle-Galles du Sud pose un regard original sur le passé intriguant du site.

Phone : 02 927 315 66 Macquarie St, Sydney, 2000


Vivid Festival – du vendredi 24 mai au samedi 15 juin- Sydney

Si vous êtes un Sydneysider, vous n’avez pas pu échapper à la profusion d’affiches multicolores dans le CBD. Celles-ci font la promotion d’un événement qui marque le passage à l’hiver depuis 2009 : le Vivid Festival.

« Light, music and ideas » ( « Lumière, musique et idées »  : telle est la devise de ce qui est désormais le plus grand spectacle de sons et lumières au monde. Chaque année, Vivid attire des centaines de milliers de touristes qui gravitent autour des images colorées illuminant les voiles de l’Opera House et les gratte-ciels de la city.

Selon Andrew Stoner, ex-vice Premier Ministre de Nouvelle-Galles du Sud, l’édition 2014 de l’événement a suscité la curiosité de quelques 800.000 festivaliers, générant de la sorte des recettes supérieures à 20 millions de dollars australiens.

À l’origine, les animations majeures du festival étaient les illuminations observables au niveau de Circular Quay.Vivid, c’est avant tout un Opéra paré de mille feux, et cette année ne fera pas exception à la règle. Chaque jour, à 18h, vous pourrez admirer Lighting on the Sailsun dispositif qui rendra méconnaissable le monument le plus célèbre de Sydney.

Mais ce n’est pas tout ! Le Royal Botanical Garden, le Harbour Bridge, Darling Harbour, les immeubles de Chatswood et les maisonnettes de The Rocks seront également parées de leurs habits de lumière. Mention spéciale aux installations prévues dans ce dernier quartier, puisque l’univers de Pixar sera à l’honneur ! Bonus : à Barangaroo sera exposée la « plus grande marionnette d’Australie », une femme dont le nom est Marri Dyin. Cette sculpture gigantique a été érigée afin de rendre hommage aux populations Aborigènes, qui furent les premières à s’installer sur l’île-continent.


Ok Democracy, we need to talk, Exposition engagée d’Art Contemporain –  Center of arts, Campbelltown – Samedi 18 mai au mercredi 31 juillet 2019 – GRATUIT

Qui a dit que l’art n’était pas politique ? Avec les élections fédérales qui arrivent, le Centre des arts de Campbelltown présente une nouvelle exposition interrogeant la notion de démocratie dans un monde structuré par l’argent et la domination.

11 artistes d’Australie et d’ailleurs exploreront une variété de thèmes allant de la crise identitaire, à l’écologie en passant par le souverainisme.

Parmi les artistes présents, Abdullah MI Syed, artiste australien né au Pakistan, questionnera notre rapport à l’argent à travers une collection de prêt-à-porter faite en billets de banques américains.

Une joyeuse déambulation artistique qui vaut le détour.


The essential Duchamp – Art Gallery of NSW

Après 50 ans d’absence sur le territoire australien, Marcel Duchamp revient sur l’île-continent. The art Gallery of NSW accueille tout l’hiver une exposition qui met à l’honneur l’œuvre de cet artiste atypique.

Elever des objets du quotidien au rang d’œuvres d’art. Voilà la vocation de cet artiste français naturalisé américain. Venez donc contempler les œuvres emblématiques du ready-made comme Fontaine ou Roue de bicyclette. Si votre agenda est déjà bien rempli pour ce week-end, no worries ! L’exposition se tiendra jusqu’au 11 août, de quoi vous occuper cet hiver.


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: