fbpx
HomeACTUAnne Boillon, nouvelle consule générale de France en visite à Melbourne

Anne Boillon, nouvelle consule générale de France en visite à Melbourne

Une belle réception en l’honneur de la nouvelle consule générale de France, Anne Boillon, a été tenue hier soir au consulat général honoraire de France à Melbourne. Arrivée le 1er juillet en Australie, et succédant à Nicolas Croizet qui exerce désormais ses fonctions à Athènes, madame Boillon a d’abord rencontré les associations françaises du Victoria avant de prendre part à la réception. 

Photographes, artistes, universitaires, entrepreneurs, hommes d’affaires et journalistes, pour n’en citer que quelques uns, étaient réunis hier soir pour accueillir la nouvelle consule générale de France. Anne Boillon exerce le rôle de consule générale pour la première fois – c’est aussi sa première venue sur l’île continent, puisqu’elle a principalement travaillé au Moyen Orient. Elle travaillait cependant en France avant de rejoindre l’Australie, en tant que directrice de cabinet de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat du ministère des Affaires étrangères.

Après avoir rencontré les membres des associations françaises du Victoria, telles que la FACCI, French Assist ou encore des Anciens Combattants Français de Victoria, Anne Boillon s’est rendue à la réception organisée par Myriam Boisbouvier-Wylie, consule honoraire de France à Melbourne, pour faire la connaissance des représentants de la communauté française à Melbourne.

Myriam Boisbouvier-Wylie a inauguré la soirée avec humour et sobriété en présentant la nouvelle consule et remerciant son équipe ainsi que la très active communauté française du Victoria. De son côté, Anne Boillon a fait part de sa gratitude, entrant en poste en Australie au moment où les relations franco-australiennes sont les plus fortes, dans les domaines scientifiques, culturels, éducatifs, ou encore environnementaux. Elle a notamment rappelé l’importance de l’enseignement français et en Français, très présent à Melbourne et très largement soutenu par madame Boisbouvier-Wylie depuis plusieurs années.

Partir à la rencontre des Français en Australie est pour elle capital : « l’Australie est un grand pays mais j’ai conscience que mon devoir est d’aller à la rencontre des communautés françaises et des amis de la France, partout en Australie, de ne pas rester à Sydney. Je sais qu’ici [à Melbourne, NDLR], nous avons plus de 20% de la communauté française en Australie. Melbourne me fait une excellente impression« .

Une excellente impression partagée par l’assistance qui a achevée cette belle soirée autour d’un verre, de macarons et de petits fours à la française !

Elise Mesnard


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: