fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAreva, empêché d'exploiter l'uranium de Kakadu, va attaquer le gouvernement australien

Areva, empêché d'exploiter l'uranium de Kakadu, va attaquer le gouvernement australien

tfm

Selon le Sydney Morning Herald,  Areva – le plus grand groupe nucléaire au monde et propriété de l’État français – envisage d’attaquer en justice le gouvernement australien.

Le groupe français souhaitait en effet ouvrir une mine d’uranium dans le périmètre du Parc national de Kakadu dans les territoires du Nord mais en mars dernier, le Sénat a adopté un projet de loi pour empêcher l’exploitation minière du gisement d’uranium d’Areva à Koongarra, pourtant acquis en 1995 par Areva.

Areva, qui détient une cinquantaine de licences d’exploitation en Australie, envisagerait de poursuivre le gouvernement australien devant la justice fédérale du pays, plutôt qu’auprès d’une juridiction internationale. Selon le Sydney Morning Herald, Areva souhaite recouvrir ses investissements mais pourrait également exiger une compensation pour seKoongarra-jeffery-cultural-land-webs profits non réalisés. L’Australie pourrait alors devoir payer des centaines de millions de dollars d’indemnisation.

Le gouvernement australien a donc pris le parti de donner raison aux aborigènes qui possèdent une grande partie des terres de la région et qui étaient farouchement opposés à l’exploitation de ce gisement. Et ce malgré les millions de dollars offerts par Areva… Au contraire, le plus grand propriétaire terrien de la région, Jeffrey Lee, a décidé d’offrir ses terres au gouvernement australien, à la condition qu’elles soient intégrées dans le Parc national classé par l’UNESCO, ce qui fut fait en 2011.

Le Parc national de Kakadu abrite déjà une autre mine d’uranium, Ranger, exploitée par Rio Tinto, et elle aussi contestée par les aborigènes et les écologistes

Actuellement, le groupe français exploite des mines en Afrique (Niger-Gabon), au Canada et au Kazakhstan mais il souhaite diversifier ses sources d’approvisionnement en Mongolie et en Australie.

Par ailleurs, Boursier.com nous apprend que Areva vient de signer, ce mardi 30 septembre, un accord avec le groupe australien Toro Energy.

Le spécialiste australien de l’uranium Toro Energy a signé un accord de coopération avec la filiale minière locale d’Areva, pour le bassin de Wiso, dans le Territoire du Nord, au sud-est de Tennant Creek. Le contrat comprend une coentreprise sur ce territoire couvrant 2.292 km2. Les études préliminaires ont montré une configuration intéressante, compte-tenu de la géologie du bassin.

Aux termes de l’accord, Areva va apporter $ 500.000 en deux ans pour monter à 51% des parts de la coentreprise avecc des perspectives d’acquisition s’élevant à 80% dans les quatre ans. Le forage devrait démarrer au cours du premier semestre 2015.

 

Sources: SMH – multinationales.org – leboursier.com     —    Cfedit photos: Alberto OG

Comments
franckprovost
Share With: