fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAttention, les moustiques débarquent en grand nombre, protégez-vous !

Attention, les moustiques débarquent en grand nombre, protégez-vous !

gjfood

Les pluies printanières et les journées chaudes ont annoncé le début de l’invasion annuelle des moustiques à Sydney, les résidents des banlieues riveraines sont particulièrement touchés.

Des hélicoptères pulvérisent des zones de forêt de mangrove et de marais le long de la rivière à Parramatta et à Homebush afin de réduire les niveaux de nuisance des insectes à mesure que le temps se réchauffe.

Le Dr Cameron Webb, un étymologiste médical de NSW Health Pathology, a déclaré: « Les moustiques, comme la plupart des insectes, aiment le temps chaud. Alors dès que nous commençons à vivre la première de ces journées plus chaudes, les moustiques se mettent à agir. »

Le Dr Webb a déclaré que les fortes pluies de fin octobre avaient légèrement avancé le début de la saison de reproduction optimale de moustiques de la ville cette année.

Il a ajouté que les moustiques attrapaient généralement des maladies, telles que le virus de Ross River, qui suscitaient l’inquiétude chez les experts. La maladie provient d’animaux tels que les kangourous et les wallabies dans les zones de brousse. Le virus de Ross River est causé par la piqûre d’un moustique infecté et peut déclencher des symptômes pseudo-grippaux tels que fièvre, frissons, maux de tête et douleurs aux muscles et aux articulations.

« À Sydney, les maladies transmises par les moustiques ne sont pas à risque. Tant que vous n’êtes pas entré dans certaines zones périphériques, telles que les contreforts des Blue Mountains et des environs de Hawkesbury, vous ne risquez rien« .

« Aucun type de moustique trouvé dans la région métropolitaine de Sydney ne pourrait transmettre des maladies plus graves telles que la dengue ou le virus Zika« , a déclaré le Dr Webb.

Source : The Sydney Morning Herald 

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: